Évènements à venir
Loading...
Rechercher un article

Archive pour la catégorie ‘Travaux’

PostHeaderIcon Un nouveau quai de transfert des déchets à Rouxmesnil-Bouteilles

Le SMÉDAR a investi dans la construction d’un quai de transfert pour les déchets ménagers collectés par la Communauté d’Agglomération Dieppe Maritime, sur une parcelle d’environ 1,4 ha situé sur la zone industrielle Louis Delaporte.

Soumis à la réglementation concernant les Installations Classées pour la Protection de l’Environnement (ICPE) cet équipement répond aux objectifs du Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchets Ménagers.

Optimiser le transport des déchets

Un quai de transfert permet de regrouper un grand nombre de déchets collectés, qui sont ensuite acheminés par semi-remorques vers l’Ecopôle VESTA du SMÉDAR de Grand-Quevilly, (mis à part les déchets verts qui eux iront vers une plateforme de compostage privée et les gravats qui seront traités par une entreprise spécialisée), l’objectif est de limiter les rotations et les émissions de CO2. Le Smédar en possède d’ores et déjà quatre, celui de Rouxmesnil-Bouteilles sera le cinquième.

Un quai dit « multimatériaux »

Le site va accueillir les déchets ménagers résiduels (ordures ménagères incinérables), les déchets ménagers recyclables, les encombrants, les déchets verts et les gravats. Au total, ce sont 31 000 tonnes de déchets qui pourront être réceptionnées par an, tous flux confondus.

Valoriser les déchets

La mission du SMÉDAR est de donner de la valeur ajoutée aux déchets ménagers collectés par ses adhérents, dont Dieppe Maritime. L’environnement est au cœur des préoccupations de son Président Stéphane BARRÉ et de ses collègues élus. Grâce à des équipements performants et certifiés ISO 14 001, les déchets s’offrent une seconde vie : électricité, chauffage, emballages et produits recyclés ou encore compost. Le taux de valorisation des déchets atteint 94 % sur l’ensemble du périmètre du SMÉDAR.

Le SMÉDAR est le syndicat responsable de la valorisation des déchets produits par les 608 000 habitants de l’arrondissement de Rouen et de la ville de Dieppe (160 communes). Il exploite un centre de tri pour les recyclables, une usine de valorisation énergétique pour les incinérables, une unité de traitement des encombrants et des plateformes de compostage pour les déchets verts.

31 000 tonnes : capacité de stockage sur le quai de transfert de Rouxmesnil-Bouteilles

8 : nombre d’agents du Smédar affectés sur le site (4 pour l’exploitation et 4 pour la communication)

1 750 m2 : superficie du bâtiment exploitation

220 : c’est le nombre de camions de collecte qui arriveront chaque semaine sur le site

465,11 kg/an/habitant : quantité moyenne de déchets ménagers produits par les Dieppois, dont 79,57 kg de déchets recyclables triés par habitant.

4 500 k€ : budget investi par le Smédar pour la construction du nouveau quai de transfert

 

Seuls les collecteurs ont accès à ce site.

Il n’est pas ouvert aux habitants.

La sécurité et environnement

Engagé dans une politique sécurité-environnement depuis de nombreuses années, le SMÉDAR a l’ambition de proposer le quai de transfert à la certification ISO 14001, comme c’est déjà le cas pour son écopôle VESTA et sa plateforme de compostage située à Saint-Jean-du-Cardonnay.

Les études menées lors de l’élaboration du projet ont montré que le site aurait un faible impact sur les nuisances olfactives, acoustiques et sur les rejets dans l’air. D’autre part, une zone humide de 1 300m2, située dans la partie sud-ouest du site, a été restaurée et sera protégée. Afin d’améliorer les fonctionnalités écologiques sur le site, des haies arbustives ont été créées sur les espaces verts du quai. Ces haies permettent de constituer un écran visuel et d’assurer le maintien de la biodiversité, tout comme la pose de gabions qui favorisent la colonisation. Une clôture à grosses mailles permet la libre circulation de la faune.

Autres dispositions environnementales :

  • Récupération des eaux de toiture utilisées pour l’entretien du site et l’aire de lavage.
  • Gestion des eaux pluviales et traitement des hydrocarbures.
  • Limitation des envols de déchets et des odeurs via le recours à un bâtiment clos, avec fermeture automatique des portes pour limiter la prolifération de nuisibles.
  • Eclairage LED piloté par une horloge crépusculaire

La communication au plus près des habitants

Une équipe de quatre assistants de communication de proximité va intégrer le site. Comme leurs homologues rouennais basés au siège du SMÉDAR, ils sont chargés de mener des actions de sensibilisation auprès de la population. Ils interviennent principalement sur le secteur Nord du périmètre du Smédar et sont déjà bien connus des établissements scolaires de Dieppe grâce aux nombreuses animations réalisées en classe.

Véritables relais d’information proches des habitants, ils sont présents lors des grands événements et aux côtés des associations. Ils mènent également des opérations de sensibilisation en « porte à porte ».

Présentation complète du quai de transfert du SMEDAR format PDF

***********************************************************************************

Démolition de l’ancienne usine d’incinération

incinerateur-protection-4-960x640

Dans le même temps, l’usine d’incinération situé chemin de la Rivière à Rouxmesnil-Bouteilles est en cours de démantèlement. Cette imposante silhouette d’acier aura totalement disparue du paysage d’ici le mois d’octobre 2021. Ce chantier, entièrement financé par l’Agglomération de Dieppe Maritime, représente près 619 000€. Cette mission a été confiée à ATD, spécialisé dans les travaux, de démolition, de désamiantage, de concassage et de valorisation des matériaux.

PostHeaderIcon Raccordement au gaz

roitelet

Des travaux de terrassement sont actuellement en cours Allée des Roitelets  par La société ENGIE pour le raccordement d’habitations au réseau gaz.

PostHeaderIcon Remplacement des éclairages à sodium ou à mercure

La société CEGELEC procède au remplacement des têtes de mâts ou des lampadaires, rue du champ de courses, rue de la Croix de Pierre et rue d’Arques.

Cela représente 103 lampadaires LED à installer. Cette opération financée par la commune et le SDE (syndicat départemental de l’énergie) s’inscrit dans la continuité du changement des anciennes ampoules à sodium ou à mercure par des lampadaires à LED moins énergivore et d’une durée de vie plus importante. D’autres opérations sont programmées dans la commune pour n’avoir à terme pour l’éclairage public que des lampadaires à LED.

 

PostHeaderIcon Travaux d’élagage RTE

 

Des travaux d’élagage et d’abattage vont être entrepris prochainement sur le territoire de la commune, afin d’assurer le bon fonctionnement des lignes hautes tension mais également la sécurité des personnes aux abords de ces ouvrages.

            L’exécution de ces travaux a été confiée par              RTE – Groupe Maintenance Réseaux Basse Seine, à l’entreprise : ACTIVERT ZAC des Ondelles 76240 BELBEUF

du 01/02/21 jusqu’au 31/12/21 

 

Dossier des modalités de gestion de la végétation sous et aux abords des lignes électriques format PDF

 

PostHeaderIcon Travaux de fonçage pour l’enfouissement de la ligne 20 KVA

2ème phase: Davigel – Bar le Ch’timi
Après un arrêt de plusieurs mois, les travaux ont repris entre Davigel et le bar le ch’timi, ENEDIS ayant obtenu  l’accord de la SNCF pour les fonçages sous les voies ferrées rue de la gare. Ces travaux côtoyant une partie de l’avenue verte (entre les 2 passages à niveau), un tracé à été validé avec le département. L’enfouissement de la ligne, ne signifie pas que les coupures d’électricité ne se produiront plus. Malheureusement, lors de tempête, les sections non enterrées desservants d’autres communes, se situant en aval restent vulnérables aux chutes d’arbres et au vent violent.

PostHeaderIcon Démarrage des travaux du quai de transfert du SMEDAR

IMG_0306

Projet de construction d’un quai de transfert des déchets ménagers sur le site de la ZILD Louis Delaporte à Rouxmesnil-Bouteilles (en face de l’entreprise SETIN), mise en service premier semestre 2021.

Projet complet du SMEDAR format PDF

Qu’est-ce qu’un quai de transfert de déchets ménagers ?

Avant d’être acheminés vers les équipements de traitement du Smédar (centre de tri, unité de valorisation énergétique, plateformes de compostage…), les ordures ménagères et les déchets ménagers recyclables transitent bien souvent par un quai de transfert, lieu où ils sont regroupés avec ceux de nombreuses autres tournées de collecte.

MISSIONS DU SMEDAR :

Structure publique consacrée à la valorisation des déchets : 615 000 habitants / 164 communes. Préoccupation majeure de l’impact des activités du site sur l’environnement, certification  ISO 14001.

Actuellement les déchets OMR sont acheminés sur le quai de transfert d’IPODEC à Rouxmesnil-bouteilles. Les tonnages annuels pour 2018 transitant sur ce quai ont été de : 12 619 tonnes pour les OMR ;  1 540 tonnes pour les DMR.

Ces déchets sont rechargés sur le quai d’Ipodec dans des FMA pour être dirigés vers le site de traitement de l’Ecopôle VESTA.

Quai-de-transfert-SMEDAR

L’Ecopôle VESTA

Une Unité de Valorisation énergétique :

– 325 000 t/an

– 150 000 MWh électriques produits /an

– Un réseau de chaleur qui alimente en chauffage et en eau chaude sanitaire plus de 10 000 logements ainsi que des établissements publics (école, lycée, complexe sportif, théâtre,…).

– Production d’énergie thermique : 85 000 MWh /an

Une Unité de Traitement et de maturation des mâchefers:

– Capacité de traitement 90 000 tonnes/an : Valorisation matière en technique routière et recyclage des matériaux ferreux et non ferreux.

Une unité de Traitement des encombrants:

– Capacité de traitement  30 000 tonnes/an : Recyclage matériaux, Valorisation énergétique, Production de Biomasse.

Un centre de tri des déchets multi matériaux:

– Capacité annuelle 35 000 tonnes/an : Recyclage matériaux, Valorisation énergétique des refus.

Conditions de fonctionnement de l’exploitation 

Le projet est établi sur les horaires suivants :

– Du lundi au samedi : 7h30 – 18h00

– Le dimanche : 7h30 – 13h00

Le site sera fermé les jours fériés (sauf exception).

L’activité générale sera la suivante :

– circulation diverse sur site (VL, PL, SPL).

– activité dans le bâtiment exploitation : vidages, rechargement avec pelle mécanique, chargeur pour repousser les déchets…).

PostHeaderIcon Les travaux de l’ancienne cantine reprennent….

Depuis quelques jours des pelleteuses et des tracteurs s’affairent dans le parc du Prieuré. La réhabilitation de l’ancienne cantine a mis en lumière d’importantes infiltrations d’eau de pluie dans les fondations à l’arrière du bâtiment au niveau de l’ancienne cuisine. C’est un chantier impressionnant de mouvement de terre de près 1000 m3. Cette terre végétale de bonne qualité sera utilisée pour redessiner le parc à l’arrière de la mairie de manière à casser la pente abrupte, afin d’en faciliter l’accès lors de l’entretien paysager par les employés communaux.   

PostHeaderIcon Remise en état de l’entrée du stade de foot

 

Après la mise en place d’un container destiné au stockage du matériel du club de football Américain, il est apparu indispensable de remettre en état la voirie  d’accès au stade de foot. Ces travaux d’amélioration et d’embellissement du site devenaient urgents.

 

PostHeaderIcon Mise aux normes de l’arrêt de bus « Nicolas St Saëns »

La mise aux normes de l’arrêt bus situé Résidence Nicolas St Saëns a été réalisée et financée par l’agglomération Dieppe Maritime. La municipalité a pris en charge l’installation de l’abri bus pour un montant de 5 290 € ttc.

PostHeaderIcon Ligne 20KVA  » Davigel/Résidence du Mesnil »

Reprise de l’enfouissement de la ligne 20KVA

 » Davigel / Résidence du Mesnil« 


La première phase d’enfouissement de la ligne 20 KVA, partant du bar le Ch’timi à la Résidence du Mesnil, se termine. Si les travaux de finition ont pris du retard cela incombe au maître d’ouvrage, ENEDIS, qui a rencontré quelques difficultés avec ses sous-traitants. Aujourd’hui le rebouchage des tranchées est achevé, courant mars les câbles et poteaux ne servant plus vont être démontés.
2ème phase: Davigel – Bar le Ch’timi
Après un arrêt de plusieurs mois, les travaux vont reprendre entre Davigel et le bar le Ch’timi, ENEDIS venant d’avoir l’accord de la SNCF pour les fonçages sous les voies ferrées rue de la Gare. Ces travaux côtoyant une partie de l’avenue verte (entre les 2 passages à niveau), un tracé à été validé avec le département. Démarrage du chantier début juin 2020. L’enfouissement de la ligne ne signifie pas que les coupures d’électricité ne se produiront plus car malheureusement, lors de tempêtes, les sections non enterrées desservant d’autres communes se situant en aval restent vulnérables aux chutes d’arbres et aux vents violents.

– http://www.enedis.fr/ gestionnaire du réseau de distribution d’électricité. 09 726 750 76

– https://electricite.net/enedis liste les numéros d’urgence pour l’électricité.

 

PostHeaderIcon Local de stockage pour le Football Américain

Pour répondre à la demande du Président du Football Américain, M. DUMONT, concernant la problématique de stockage du matériel, sans pour autant se lancer dans une construction, ayant comme conséquence des contraintes administratives et budgétaires plus lourdes. La solution fut d’acheter un container maritime de 6 m, soit 38 m3 de volume, répondant à l’attente du club. Coût de l’investissement, 10 200 € TTC. Cette alternative semble être la réponse pour faire face à la mise aux normes handicapées de certains locaux, clubs de sports notamment …. ou pour le service des espaces verts (stockage divers).

 

PostHeaderIcon Travaux réalisés pour lutter contre les inondations Impasse de la Cavée

L’Impasse de la Cavée a dû, depuis des années, faire face à des évènements de ruissellement d’eau et de boue. Lors d’un épisode particulièrement violent (le 10 mai 2016), des voitures avaient même été endommagées. Ces évènements ont lourdement impacté les résidents de la rue du Champ de Courses ainsi que les Jardins Ouvriers mais également des habitations du Val Druel.

Depuis plus d’une décennie, les aménagements prévus par le SIRCA puis dernièrement par le Syndicat Mixte des Bassins Versants de l’Arques n’avaient pas été réalisés par manque de moyens. En décembre 2019, suite à de nouvelles coulées, nous avons demandé à Monsieur le sous-préfet d’organiser une réunion avec tous les acteurs concernés (Chambre d’Agriculture, ville de Dieppe, communes de St Aubin/Scie et Rouxmesnil-Bouteilles, Syndicat des Bassins Versants et les services de l’état) pour qu’enfin une solution soit mise en œuvre pour mettre un terme à cette situation. Début janvier des fascines et un merlon ont été réalisés en amont par le SMBVA. Ces aménagements se sont révélés efficaces et ont même été renforcés. Nos agents des services techniques ont dû nettoyer à 3 reprises les conséquences de ces coulées de boue… Une centaine d’heures d’intervention a été nécessaire dans des conditions de travail difficiles.

A notre demande, une deuxième réunion s’est déroulée en sous-préfecture le mardi 28 janvier.

D’autres travaux interviendront ultérieurement (au printemps) pour améliorer plus encore l’efficacité du dispositif mis en place. Nous resterons très vigilants quant à la réalisation de ces travaux indispensables pour la sécurité de tous.

PostHeaderIcon Réhabilitation de l’ancienne cantine et locaux annexes

PROJET DE RÉHABILITATION ET CHANGEMENT D’USAGE DE L’ANCIEN RÉFECTOIRE, GARAGE ET LOGEMENT COMMUNAL

Les travaux des anciennes cantines, logement et garage ont débuté en ce début d’année 2020, pour une durée approximative de 12 mois.

Les locaux actuels vont subir de grandes transformations, dans l’ancien réfectoire principal se tiendra une salle de réception de 80 m2 réservée en priorité aux manifestations communales, vins d’honneur, expositions, AG d’associations etc…..

Dans le garage, nous accueillerons un fleuriste et dans les locaux annexes sont prévus, 3 infirmières, une esthéticienne, et un ostéopathe. Ce projet a été confié au cabinet Curtet – Chalverat  de Dieppe. Montant du marché 1 214 540.28 € H.T tel qu’indiqué dans le tableau ci-dessous.