Évènements à venir
Loading...
Rechercher un article

Archive pour la catégorie ‘Cérémonies’

PostHeaderIcon NOCES D’OR- 50 ANS DE MARIAGE

Il est toujours agréable pour un élu de célébrer un mariage. La satisfaction est totale lorsque l’occasion nous est donnée, d’officier une cérémonie de noces d’or.

M. et Mme Barré ont été reçus dans la maison commune, par Mme Delahaye Marie-Laure, adjointe au maire, le samedi 7 août 2021. Ils étaient entourés de leurs enfants, témoins du jour et de leurs petits-enfants, pour célébrer 50 ans d’union, jour pour jour, afin de renouveler leurs vœux prononcés le 7 août 1971 à 16h dans l’ancienne mairie de la commune.

Le parcours de vie de Nicole et de Daniel, a débuté ainsi : 

Les parents de Daniel, étaient domiciliés au 27 rue du Vallon, pendant que les parents de Nicole LASGI de son nom de jeune fille, habitaient 64 cité Bellevue, alors la commune ils la connaissent bien !

Nicole, a travaillé dès l’âge de 14 ans à l’hôtel du Havre, pour ensuite garder des enfants d’enseignants à domicile. Par la suite, elle sera embauchée Chez Erickson à St Nicolas d’Aliermont, pendant 12 ans.

Daniel, a commencé à travailler, aussi très jeune à 14 ans, dans divers emplois, comme la Filature, le conditionnement de petit-pois, chez MIA Banane, avant d’être embauché chez Nestlé à Rouxmesnil-Bouteilles où il fera l’essentiel de sa carrière, pour partir en retraite bien méritée à l’âge de 59 ans, fin 2009.

Ils se sont rencontrés à la foire d’Offranville, à l’âge de 16 et 18 ans. Le 08 mai 1967, un premier baiser dans la 4L de Daniel marquera la rencontre de deux cœurs.

Deux ans plus tard, le temps des serments, cet amour les conduit à prendre ensemble la décision de s’unir pour le meilleur et pour le pire. Le couple s’installe Rue du Haut pas à Dieppe, ensuite ils déménageront sur Neuville-les-Dieppe, puis Arques la Bataille, Rouxmesnil-Bouteilles, pour désormais couler des jours heureux à St Aubin sur Scie.

Durant toutes ces années, ils ont fondé une famille de 4 beaux enfants, Daniel, Christelle, René et Carole, complétée de 9 petits enfants : Elodie, Lucie, Perrine, Jules, Camille, Lucas, Mila, Clara, Baptiste et d’une arrière petite fille Marie.

Les réunions de famille et leurs petits-enfants font l’essentiel de leur bonheur. Leurs passions communes sont la Bretagne, la pêche aux crabes et aux coques, le jardinage, les fleurs avec plusieurs prix au concours des maisons fleuries de Rouxmesnil-Bouteilles. Les bons petits plats pour Nicole, la chasse pour Daniel et les très nombreux stères de bois coupés et rangés durant de nombreuses années.

 À la question: « Nicole et Daniel acceptez-vous de continuer, de parfaire et de développer ce bonheur aussi longtemps que l’amour brillera dans vos cœurs ? » Sans l’ombre d’une hésitation, un oui riche d’émotion a été prononcé !

C’est au nom de la municipalité, que l’adjointe en charge de la cérémonie, a félicité chaleureusement les époux et leur famille. En souvenir de cette journée exceptionnelle une copie de l’acte de mariage de l’époque leur a été remise, ainsi qu’un bouquet de fleurs pour madame, une bouteille de champagne pour monsieur et un livre d’or leur a été également offert.

 

PostHeaderIcon Une fête nationale pleine d’espoir

Le maire, a remercié très sincèrement toutes les personnes présentes devant le monument aux morts, en ce jour de fête nationale. Parent, enfants, représentants de l’UNP, porte-drapeaux et élus se sont rassemblés pour témoigner de leur devoir de mémoire.

Un 14 juillet un peu particulier, mais plus agréable que la précédente, perturbée par l’épidémie de la Covid19, qui a bousculé (et bouscule encore aujourd’hui) non seulement les diverses manifestations programmées mais aussi la vie de chacune et chacun d’entre nous.

La célébration du 14 juillet est un des moments les plus importants de notre histoire, ce jour de 1789 où le peuple s’est libéré du joug de la monarchie pour devenir acteur de son destin. C’est honoré la République, avec ses valeurs portées par la Révolution française. La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, la liberté de la presse, la liberté d’association, l’instruction laïque gratuite et obligatoire, la séparation de l’Église et de l’État, la liberté syndicale, le suffrage universel…….. des principes qui découlent de l’acte que représente symboliquement la prise de la Bastille.

En ces temps qui résonnent d’intégrisme, d’intolérance, de violences, de perte de valeurs, (des valeurs qui nous semblent si évidentes), célébrer le 14 juillet est l’occasion de réaffirmer notre attachement à un bien précieux, trop rare et qui malheureusement, ne nous est pas acquis pour toujours. Il suffit de suivre l’actualité mondiale et nationale pour constater que nos valeurs sont attaquées, que notre volonté de coexister en paix est remise en cause.

La République est une éthique…La République c’est l’égalité de tous, La république c’est le respect de la laïcité, le respect des différences. Nous avons tous, élus, citoyens, un devoir de vigilance et de responsabilité pour défendre et promouvoir ce qui nous unit et non pas ce qui nous divise.

Le 14 juillet est un moment de fête, une fête qui fait partie des moments d’unité nationale. Rien n’est plus beau que de voir notre pays rassemblé lors de diverses manifestations, qu’elles soient patriotiques, sportives ou autre.

« Le 14 juillet n’est pas seulement une fête française, mais une fête pour chaque personne éprise de Liberté, soucieuse d’Egalité et qui recherche la Fraternité. »

                                                                                                                     Shimon PEREZ

Après le dépôt de gerbes et la minute de silence, l’assemblée a entonné la marseillaise, accompagnée d’enfants de l’école primaire.

Elyes AKREMI – Wäel AKREMI – Manon CORNET – Lina GIRARD – Bastien HEROUARD – Maël LALLIER – Clarisse LUCAS – Zoé LUCAS – Baptiste MOUACHE – Clément RENOULT/DEVAUX

 

PostHeaderIcon Petite cérémonie pour grand changement !

Etape importante pour les enfants de maternelle ! Les conditions sanitaires s’étant assouplies, les enseignantes ont pu renouer avec la tradition et organiser une petite cérémonie à l’occasion du passage des enfants de la Grande Section de maternelle au Cours Préparatoire.

Le lundi 5 juillet à 16h15, en présence de représentants de la municipalité, Madame Decamps et Madame Hamon ont accueilli les petits écoliers et leurs parents dans la cour de l’école « La Salicorne ».

Madame Decamps, directrice de l’école « Les Farfadets », après avoir rappelé la progression de ses jeunes élèves au cours des 3 ans passés avec elle et Madame Varnier, a appelé chaque enfant pour lui remettre un diplôme marquant cette étape importante dans leur scolarité..

Madame Hamon, directrice de ‘La Salicorne » après avoir précisé son rôle, a présenté Madame Grenet leur  enseignante de CP. Celle-ci, par groupes de 10, leur a fait visiter leur future classe en donnant quelques explications, l’occasion pour les enfants de se trouver des points de repère qui faciliteront leur intégration lors de la rentrée de septembre. Mesdames Decamps et Hamon ont terminé en souhaitant de bonnes vacances à tous.

PostHeaderIcon Remise des livres aux futurs collégiens

Une petite cérémonie exceptionnelle s’est déroulée le mardi 22 juin, à l’école élémentaire « La Salicorne » de Rouxmesnil-Bouteilles, dans la classe de Madame Leteissier, en présence de  Monsieur Jean-Claude Grout maire, Madame Anne-Marie Artur adjointe chargée de la commission scolaire, Madame Dominique Catel et Monsieur Gilbert Bauder (photographe pour l’occasion), membres de cette commission.

Cette année ayant été aussi compliquée que l’an passé, les élèves n’ont pu, à notre grand regret, nous présenter leur habituel spectacle, puisque les consignes liées à la situation sanitaire n’ont pas permis la mise en place des répétitions.

C’est pourquoi, la remise des prix effectuée habituellement à l’issue de leur représentation s’est faite aujourd’hui dans la classe.

Au cours de cette matinée, nous avons récompensé nos 20 jeunes quittant l’école élémentaire pour intégrer le collège à la rentrée de septembre et chacun a reçu un dictionnaire de français et un d’anglais :

Delovanne Ahmed Rasoul – Elyes Akremi – Enzo Benard – Lorenzo Clabaut – Marius Corruble Blondel – Lilly Davray – Rafaël Dherbecourt – Rudy Duhaupas –  Thyméo Dumery – Loïse Duriot – Jamie Fromentin –  Lina Girard – Justine Gouxette – Maël Lallier –  Rafael Ledoux – Axel Osvalt – Enzo Piochel – Romane Prioul – Marie Ridel – Mark Villefroy

Du fait de la Covid, de nombreuses activités extérieures n’ont pu être réalisées cette année. Pour compenser ce manque, sur proposition de la commission scolaire, la mairie a décidé de faire un geste supplémentaire et d’attribuer à chacun en plus des deux dictionnaires, un livre sur la Seine Maritime, qui retrace l’évolution de notre beau département, de la préhistoire à nos jours. Est joint à cette « BD », le petit livret « Votre commune » qui explique son rôle et son fonctionnement.

Pour terminer, nous avons souhaité à tous, de profiter au maximum de leurs vacances et de passer un bel été.

Souhaits afin que leur prochaine rentrée se passe dans de bonnes conditions, une bonne intégration dans leur nouvelle vie de collégien et le plus important, la réussite de leurs études dans la voie qu’ils auront choisie.

Un très grand merci aux enseignantes pour leur écoute, leur grande implication et le travail effectué auprès des enfants tout au long de l’année.

 

 

PostHeaderIcon Cérémonie du 8 mai 2021

 

Pour la 76ème année consécutive, nous avons commémoré la victoire du 8 mai 1945. Par recommandation de la sous-préfecture, la Municipalité s’est réunie en comité restreint. Le maire, les adjoints et les représentants de UNP, sous la présidence de Gérard VATTRE ont participé à la cérémonie. La délégation s’est rendue au cimetière et c’est au nom de l’Amicale des Anciens Combattants, que Mme Delahaye Marie-Laure a déposé une gerbe de fleurs sur les tombes de Robert LAMOURETTE et de Maurice DARDANNE, morts pour la France. Comme le veut le protocole, M. le maire a lu le discours officiel de Geneviève DARRIEUSSECQ, ministre déléguée, chargée de la mémoire et des Anciens Combattants. En voici un extrait :

 » Soixante-seize ans plus tard, reliés par notre mémoire commune et épris de la même reconnaissance, nous nous unissons par la pensée et par notre hommage pour saluer le souvenir de celles et ceux qui ont combattu et abattu le fléau nazi….  »

Discours complet format PDF

PostHeaderIcon Souvenir des Déportés

Dimanche 25 avril 2021, un comité très restreint d’élus s’est réuni place LEPRONT. M. Jean-Claude PESQUET, le neveu de M. et Mme LEPRONT, était également présent. Le maire Jean-Claude GROUT a fait lecture du message rédigé conjointement par La Fédération Nationale des Déportés, Internés, Résistants et Patriotes (FNDIRP), La Fondation pour la Mémoire de la Déportation (FMD) et les Associations de mémoire des camps nazis, L’Union Nationale des Associations de Déportés et Internés de la Résistance et Familles (UNADIF – FNDIR)

 « 76 ans après le retour des derniers déportés libérés, le souvenir de la déportation demeure dans notre mémoire collective et ne doit pas s’effacer.

Ce que furent les camps d’extermination et de concentration nazis et l’horreur vécue par les millions d’êtres humains qui en furent victimes, n’est pas une simple page documentaire de l’histoire du XXe siècle. L’humanité y a été atteinte dans ce qu’elle a de plus sacré.

Des êtres humains étaient catégorisés en surhommes et sous-hommes, leurs vies jugées « dignes ou indignes d’être vécues » sur décision d’un Etat qui avait érigé en programme politique sa conception raciste et eugéniste du monde et l’a portée à son paroxysme dans l’univers concentrationnaire.

Des hommes, des femmes et des enfants ont été envoyés dans des centres d’extermination ou dans des camps de mort lente, par un système qui niait leur appartenance à l’espèce humaine et s’employait à leur faire perdre conscience de leur propre humanité.

Pourtant, dans les pires circonstances, beaucoup ont su résister à la terreur et à la déshumanisation par la force de l’esprit et la solidarité. Leur engagement et leur combat sont un exemple à suivre.

Il nous faut aujourd’hui encore résister à de nouvelles formes de fanatisme et de barbarie qui entendent promouvoir une vision raciste de l’humanité et détruire la liberté et la démocratie par la terreur.

De nouvelles menaces nous rappellent la communauté de destin qui unit l’humanité au-delà des différences culturelles, ethniques ou religieuses et des antagonismes idéologiques, politiques ou économiques.

Face à ces périls, l’espoir réside dans l’engagement de tous et en particulier des jeunes générations, à l’exemple des déportés, au service de la liberté et vers des formes nouvelles de résistance et de solidarité.

A tous les déportés, victimes des génocides ou de la répression, nous rendons aujourd’hui un hommage solennel, et nous saluons respectueusement leur mémoire. »

 

PostHeaderIcon Remise des récompenses au concours des maisons décorées de Noël 2020

La commission animation a souhaité maintenir le concours des décorations de Noël malgré les conditions sanitaires. Le jury est passé le 21 décembre 2020 dans les différents quartiers de la commune, pour noter et photographier les 17 participants. Il n’y a pas eu de remise officielle tradition, mais les élus ont fait la démarche d’aller à la rencontre des lauréats, directement à leur domicile samedi 13 février 2021. Moment d’échanges sympathiques et chaleureux apprécié de tous.

La commission travaille actuellement sur la décoration de la commune pour les fêtes de fin d’année 2021, afin de coordonner un ensemble cohérent et festif.

Dans la catégorie EXCELLENCE, ont reçu une carte cadeau de 30€, une bouteille de champagne et des chocolats :

  •  M. et Mme LEVASSEUR, rue du Champ de Courses
  •  Mme CAREL et M. BOULLEN, rue du champ de Courses
  • M. et Mme VIOLETTE, Allée des Bergeronnettes

Dans la catégorie REMARQUABLE, ont reçu une carte cadeau de 20€ et des chocolats :

  • M. et Mme LEHARANGER, Résidence le Balcon
  • M. et Mme BENARD, Allée des Bergeronnettes
  • M. et Mme VAVASSEUR, Rue de la Croix de Pierre
  • M. et Mme CLOMENIL, Allée des Perdrix
  • M. et Mme LEMOINE, Chemin de la Colline
  • M. et Mme DEFRANCE, Chemin de la Colline
  • M. et Mme DILARD, Résidence les Vertes Salines
  • M. et Mme LOEUILLET, Allée des Roitelets
  • M. et Mme VALUN, Résidence les Vertes Salines

Dans la catégorie FELICITATIONS, ont reçu une carte cadeau de 15€ et des chocolats :

  • M. et Mme ROGISTER, Cité Bellevue
  • M. et Mme BALAN, Résidence les Vertes Salines
  • Mme ROCHER et M.LACOMBE, Allée des Roitelets
  • M. et Mme POISSON, Résidence Bel Horizon
  • M. et Mme LELEU, Cité Bellevue

 

PostHeaderIcon Commémoration du 11 février 2021

 

En ce 11 février 2021, devant la stèle, nous avons commémoré le 77ème anniversaire du crash du bombardier américain Libérator B 24 baptisé « Lonesome Polcat ». Un tragique évènement qui s’est produit ici-même le 11 février 1944 à 9h54.

Cette commémoration s’est déroulée en petit comité, en cause les restrictions sanitaires qui nous sont  imposées par la pandémie qui dure depuis bientôt 1 an. Le maire, Jean-Claude GROUT s’est exprimé sur le choix limité des participants « Je sais la déception de chacune et chacun des habitués à cette cérémonie à qui j’ai demandé de ne pas être présent, mais je sais que toutes et tous sont avec nous par la pensée et je les en remercie. Malgré cela, deux membres de l’association Jubilée ont tenu absolument à être présents ce matin, il s’agit de Mme Piétrois présidente et de Mr Diologent responsable du mémorial. Je ne peux oublier Diane Boutier administratrice de Jubilée, Diane qui œuvre beaucoup elle aussi au sein de l’association et met un point d’honneur à retrouver les familles des 10 aviateurs, Diane grâce à qui nous avons eu le grand plaisir d’accueillir les familles américaines Schreiner et De Wallance mais qui ne peut être parmi nous pour cause de Covid19 contracté par Patrick son conjoint. »

Le bombardier B24 fut touché par les tirs de la défense anti-aérienne allemande et s’écrasa ici même. Les 10 militaires membres d’équipage furent tués dans ce crash ainsi que Jeanine et Raymond LECONTE qui se trouvaient dans leur habitation.                                                                                                                                                                                                                         

En 2002, cette stèle devant laquelle nous nous retrouvons fut érigée pour commémorer ce fait de guerre, fait de guerre dont l’histoire fut retrouvée par des membres de l’Association Jubilée. Pour mettre fin au terrible conflit face à l’Allemagne nazie, les Etats Unis d’Amérique ont mis en marche une machine industrielle colossale capable de produire, chaque jour, entre autres, une quinzaine de « B 24 ». Le coût d’un appareil s’élevait à 300 000 $ de l’époque soit près de 5 millions de dollars d’aujourd’hui. Ce coût financier n’est rien comparé au lourd tribut humain consentit pour la défense de notre liberté pour laquelle plus de 16 millions de jeunes américains ont été mobilisés, où 4 800 000 de ces jeunes furent blessés et plus de 400 000 ont payé de leur vie la défense de notre pays.

Un guerrier ce n’est pas quelqu’un qui part faire la guerre pour prendre la vie des autres

Un guerrier c’est quelqu’un qui se sacrifie pour le bien-être des autres.

Son devoir est de protéger les aînés, les gens sans défense, ceux qui ne peuvent prendre soin d’eux-

Mêmes et par-dessus tout, les enfants qui sont le futur de notre humanité.

                                          Sitting Bull

 

 

 

PostHeaderIcon Cérémonie du 11 novembre restreinte

Ce rassemblement au pied du monument aux morts, s’est déroulé dans l’intimité. Seuls le maire, les adjoints et deux représentants de l’UNP ont pu participer au devoir de mémoire. Un hommage a été rendu à Robert AMOURETTE et Maurice DARDANNE morts pour la France, par la délégation, en déposant des fleurs au nom de L’Amicale des Anciens Combattants. Nous nous sommes associés à la nation pour un hommage solennel à tous ceux morts au combat, d’hier et d’aujourd’hui. Souvenons-nous que c’est un peuple, uni et solidaire qui fit la guerre, qui la supporta et en triompha…..

Noms des soldats morts pour la France en 2020 format PDF

Discours de Geneviève DARRIEUSSECQ lu par Jean-Claude GROUT format PDF

PostHeaderIcon Repas des Aînés revisité

 

C’est à regret que la Municipalité de Rouxmesnil-Bouteilles, a pris la décision début septembre d’annuler le repas des aînés, initialement prévu le 25 octobre 2020, salle Corentin Ansquer. 
Il nous paraissait plus raisonnable de préserver la santé des personnes les plus fragiles, compte tenu du contexte sanitaire inédit. En conséquence, le budget initialement consacré à cette animation a été distribué en bon d’achat d’une valeur de 25 € à valoir au restaurant « L’Éolienne » ou au « Bistrot Gourmand » de Rouxmesnil-Bouteilles. Pour satisfaire le plus grand nombre, les 400 bénéficiaires de plus de 65 ans que compte la commune en ont bénéficiéBon d’achat valable jusqu’au 30 juin 2021. 

Le choix des élus étant de soutenir nos commerçants, tout en offrant à tous les aînés une compensation exceptionnelle. Le restaurant La Bergerie a également été sollicité pour participer à l’opération, mais compte tenu de son statut d’organisateur d’événementiels, les soirées à thème regroupant un trop grand nombre de personnes dans un lieu clos, sont pour l’heure interdits. Étant dans l’incertitude, Michel DEGUINE n’a pas souhaité s’engager. Espérons que la situation puisse se débloquer le plus rapidement possible pour tous les commerces en souffrance. 

Puisque les doyens n’ont pas pu venir à nous, les élus ont fait la démarche de se déplacer. Jeudi 1 octobre 2020, M. Maurice SAVOYE, né le 13 avril 1934, domicilié Résidence Le Balcon et Mme Odette SIOUR, née le 19 juillet 1922, domiciliée Résidence le Coteau, ont reçu champagne et bouquet de fleurs, accompagnés d’un peu de chaleur humaine, venant du maire, Jean-Claude GROUT, de Marie-Laure DELAHAYE, adjointe en charge des aînés, de conseillers municipaux en la personne de Dominique CATEL et Jonathan DESGROISILLES. Souhaitons que les rendez-vous de 2021, puissent avoir lieu dans de meilleures conditions.

3e0b1f53-38b0-4e47-85b2-3069fc78e1f3

Remerciements de M. et Mme BERENGER Alain : « Merci pour cette initiative, bien que l’ambiance chaleureuse qui nous est réservée habituellement, nous manquera. Bon moment passé avec nos voisins M. et Mme PETIT, ainsi que M. et Mme CARTON, à l’Éolienne, dimanche 4 octobre. Très bien, photo souvenir prise par le restaurateur. Merci encore. Claire et Alain. »  

PostHeaderIcon Label de bronze formation pour ATRB

Le Club de tennis a obtenu le label de bronze 2020 pour la formation des jeunes. Max Coquin, président du Comité Départemental, s’est déplacé en personne, jeudi 20 août 2020, pour féliciter le Président, Jean-Paul AMICHAUD,  les membres du comité directeur, les joueurs et l’entraîneur Laurent-Guillaume Fromentin. Pascal LEGOIS, adjoint au sport, présent également n’a pas manqué de saluer cette belle reconnaissance décernée à l’ensemble des acteurs de l’ ATRB. Rouxmesnil-Bouteilles fait parti des 41 clubs labellisés sur toute la Normandie (environ 300 clubs), qui ont répondu aux critères bien précis de club formateur. Le comité Départemental a récompensé un Club label Or, 2 Clubs Argent, 20 Clubs Bronze+, 18 Clubs Bronze, 203 Clubs Galaxie Tennis et une soixantaine en catégorie loisirs.

PostHeaderIcon 14 juillet sans artifice

L’année 2020 marquera les esprits, la crise sanitaire du COVID-19 est venue ébranler nos vies et nos traditions. La fête nationale du 14 juillet, d’ordinaire joyeuse et festive a une saveur amère. Les élus et des représentants de l’Union Nationale des Parachutistes, se sont rassemblés sur la place du monument aux morts, pour le dépôt de gerbe et le traditionnel discours de M. Jean-Claude GROUT.

C’est dans un silence solennel, sans public, sans la jeune génération qui d’ordinaire entonne la Marseillaise à nos côtés, que M. le maire a prit la parole : « Cette date du 14 juillet évoque pour nous tous, une Nation rassemblée, mais aussi une fête populaire qui fait partie des moments d’unité du peuple français autour de ses valeurs. Cette date du 14 juillet 1789 fait partie des dates de notre histoire qui parle au cœur de chacun d’entre-nous, une date qui symbolise le combat mené pour mettre fin à un régime de monarchie absolue et érige les valeurs républicaines que sont la Liberté, l’Egalité et la Fraternité. »

La Liberté d’aller et de venir, liberté de penser, d’avoir des convictions et de pouvoir les exprimer, la liberté de voter.

L’égalité d’un égal accès aux services publics, aux soins, à la protection de l’Etat et l’assurance d’un égal traitement par les lois et les règlements.

La Fraternité qui implique beaucoup de disponibilité, de prévenance, de tolérance, lorsqu’il s’agit de s’accepter les uns les autres.

Liberté Egalité Fraternité : Cette devise républicaine est celle d’un idéal démocratique qu’il nous appartient à chaque instant d’animer, de défendre et de préserver. L’histoire de la France ne commence pas ce 14 juillet 1789 mais ce jour-là, le peuple a montré quels idéaux il voulait suivre. Dans ce monde incertain qui est le nôtre aujourd’hui, tous les droits acquis de longue lutte ne vont pas de soi et il est des hommes et des femmes qui ont choisi de s’engager pour que ces droits perdurent (les militaires, les policiers, les gendarmes, les pompiers, les douaniers…).Et puis il y a également l’engagement de vous tous, citoyens et vous mes collègues élus qui vous impliquez dans la vie de notre comme en réunissant vos forces et vos talents et je vous remercie vivement de rester vigilants pour que cette liberté chèrement acquise puisse être léguée aux générations futures.

« L’être humain ne peut pas être indifférent, il doit vivre et vibrer pour l’amour de la Liberté de l’Egalité et de la Fraternité, le 14 juillet est la fête de toute l’humanité. »

                                                                                          Shimon PERES

PostHeaderIcon Remise des prix aux élèves de CM2

Mardi 30 juin dans la matinée, s’est déroulée une petite fête exceptionnelle au sein de l’école « La Salicorne » pour les élèves de la classe de Mme Véronique LETEISSIER, en présence de Mme Florence HAMON directrice de l’école, M. Jean-Claude GROUT maire de Rouxmesnil, Mme Anne-Marie ARTUR adjointe de la commission scolaire, Mme Priscille CLEMENT et M. Gilbert BAUDER membres de cette même commission.

Du fait de cette année très particulière, avec plusieurs semaines de confinement, les enfants privés de répétitions n’ont pas eu la possibilité, à notre grande déception, de nous faire admirer leur spectacle de fin d’année qui se termine toujours par la remise des prix aux élèves de CM2.

Cette matinée a donc été l’occasion pour la municipalité de pérenniser cette cérémonie pour les 17 jeunes qui quittent l’école de Rouxmesnil pour rentrer au collège :

BARQ Sean – CACHEUX Evan – CACHEUX Stessy – CATELAIN Yanis – DUPUIS Kaïs – FOLLIN Bryan – FOSSE Alexis – HERTEL Yvann – LECANU Jonathan – LEVASSEUR Alexandre RIDEL CANU Ilyes – ROUEN Léa – ROUSSEL Quentin – SCHAPMANN Yanis – TANCHON Lola – TROTEL Victor – VILLEFROY Thony

Il s’agit pour eux d’un grand changement. Tous nos souhaits les accompagnent dans leur nouvelle vie de collégiens, une bonne intégration et surtout la réussite dans leur scolarité.

Nous leur avons souhaité ainsi qu’aux enseignantes, de passer de très bonnes vacances en espérant que la rentrée prochaine se déroulera dans de bonnes conditions, que la vie reprendra son cours normal et que tout ce que nous avons vécu en ce début 2020 ne sera plus qu’un mauvais souvenir.

Un grand merci aux enseignantes pour leur écoute et le travail effectué auprès des enfants.