Évènements à venir
Loading...
Recherche
Archives
Adresse
Mairie
Rouxmesnil-Bouteilles
Rue du Champ de Courses
76370 Rouxmesnil-Bouteilles

Voir le plan

Archive pour la catégorie ‘Cérémonies’

PostHeaderIcon Fête Nationale 2019

Chaque 14 juillet, à l’occasion de notre Fête Nationale, nous nous rassemblons pour témoigner de notre devoir de mémoire. Le 14 Juillet, c’est d’abord la fête de notre République, une République qui reste à nos yeux et aux yeux du monde, une terre de liberté, d’égalité et de fraternité. Le 14 Juillet est devenu le symbole de l’intervention du peuple français dans son Histoire. Il y a 230 ans, c’est le peuple qui a choisi la forme de gouvernement qui lui convenait, en prenant les armes pour abattre le symbole d’arbitraire et de répression qu’était « La Bastille ». Le 14 juillet, notre fête nationale, est une grande fête populaire, une fête qui symbolise l’abolition de la royauté, une fête qui assoit la mise en place de la République française. Une fête qui nous permet de rappeler le sens de cette République, le sens de la Liberté, de l’Égalité, de la Fraternité. Discours complet de Jean -Claude GROUT

Merci aux enfants pour leur participation au chant patriotique de La Marseillaise : Axel et Maël LALLIER, Juliette MODESTE, Vincent et Bastien HEROUARD, Lina GIRARD, Elyes et Waël AKREMI, Baptiste MOUACHE, Martin et Clément LEQUESNE, Diogo CORREIA.

Cette Fête Nationale, c’est aussi un moment festif où nous prenons plaisir à pique-niquer dans le parc du Prieuré avant le début des jeux. Cette année, deux structures gonflables ont accueilli près d’une centaine d’enfants, des jeux d’adresse ou de logique étaient également à la disposition des petits et des grands, avec comme animateurs des élus. Barbes à papa, bonbons, brioches et boissons fraîches ont régalé les plus gourmands !! À l’issue de cet après-midi récréatif, trois jeunes filles et trois jeunes garçons ont été tirés au sort et ont remporté une carte cadeau, chez « Joué Club » d’une valeur de 15 € !!

PostHeaderIcon Commémoration des déportés et du 8 mai

Commémoration du souvenir des déportés….

Chaque année le dernier dimanche du mois d’avril est l’occasion d’honorer la mémoire de tous les déportés et de rendre hommage à leur sacrifice. Cette date a été retenue en raison de sa proximité avec la date anniversaire de la libération de la plupart des camps.

Dimanche 28 avril nous étions place Lepront pour rendre hommage à Jean-Baptiste et Paulette Lepront, déportés en 1944 dans les camps de concentration nazis de Buchenwald et Ravensbrück.

Discours de Mme VILLARD : « Dans notre société où réapparaissent des actes ou propos xénophobes, racistes, antisémites ou discriminatoires, les rescapés des camps pourraient aujourd’hui nous rappeler toute l’importance et la valeur de la solidarité, de la fraternité et de la tolérance, eux qui ont tant souffert et qui dès leur retour des camps n’ont eu de cesse de nous rappeler ces valeurs. En ce jour de recueillement et de souvenir de la libération des camps de concentration et d’extermination, c’est d’abord à celles et ceux qui ne sont pas rentrés que je veux penser, dont des millions d’enfants, pourchassés, arrêtés, persécutés… voilà où vont mes pensées aujourd’hui… J’espère et souhaite que notre devoir de mémoire ne s’arrêtera pas là…. et que plus jamais les générations futures n’auront à vivre de tels drames et de telles atrocités….…. »/Message-commun-des-associations-de-deportes.pdf

Commémoration du 8 mai…..

Cette guerre atroce est finie et malgré toutes ces années passées en paix, la douleur et l’émotion sont toujours palpables. Toutes les générations étaient réunies place du monument aux morts ce mercredi 8 mai 2019, pour s’imprégner de la souffrance de nos aînés et de la joie ressentie à la libération de la FRANCE…. Durant cette cérémonie M. Le Maire a rappelé combien les pertes humaines ont été importantes et que notre mémoire populaire porte le deuil de ces millions de victimes. Entre 1940 et le 8 mai 1945, 60 millions de morts ! L’équivalent d’un pays comme le nôtre qui perdrait la quasi-totalité de sa population d’aujourd’hui. Avec 600 000 morts la France paiera un lourd tribut à cette abominable page de l’histoire de l’humanité. L’ex Union Soviétique et la République de Chine virent chacune plus de 21 millions des leurs perdre la vie. L’Allemagne vit quant à elle plus de 7 millions des siens disparaître dans les affres de la guerre, l’Indonésie 4 millions, la Pologne a perdu 6 millions des siens, le Japon 2 millions, le Royaume uni et les États-Unis 500 mille chacun. Tous ces pays et bien d’autres, ont payé très chèrement cette victoire contre les nazis. Le prix de tous ces sacrifices pour la liberté a scellé à tout jamais des liens de solidarité entre tous ces peuples.

Le 8 mai 1945 mit aussi un terme au plus inouï des crimes commis contre l’humanité : la Shoah, l’extermination systématique des Juifs qu’ils soient français, polonais, allemands, ukrainiens, en un mot, les Juifs des pays d’Europe qui étaient occupés par les troupes de l’Allemagne nazie. Et puis, ce 8 mai 1945, les sirènes de nos mairies, et les cloches de nos églises retentirent pour annoncer que l’Allemagne nazie était vaincue et qu’elle acceptait, sans condition de cesser toute agression, mettant ainsi un terme au plus grand drame que la France, l’Europe et le monde aient connus. Nous avons reçu en héritage la responsabilité de préserver cette paix dans laquelle nous vivons depuis 74 ans. Aujourd’hui, il nous appartient d’être dignes de nos aînés, dignes de leur sacrifice. Message de Geneviève DARRIEUSSECQ, secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées

PostHeaderIcon 75ème anniversaire de la chute du bombardier américain Libérator B 24

Nous étions nombreux près de la stèle érigée en 2002 à la mémoire des 12 victimes (10 militaires américains et deux civils Rouxmesnilais), ce lundi 11 février 2019,  pour commémorer le 75ème anniversaire de la chute du bombardier américain Libérator B 24 baptisé « Lonesome Polecat » et honorer ceux qui ont perdu la vie et qu’on ne devrait jamais oublier.

La mémoire n’a pas de date d’expiration, alors que le nombre des survivants, des vétérans et des témoins diminue, il nous revient de veiller à ce que les leçons de l’histoire soient léguées aux futures générations afin de transmettre les valeurs pour lesquelles des hommes et des femmes ont combattu et quelquefois donné leurs vies.Autour de la stèle se trouvaient pas moins de 7 citoyens américains ayant fait le déplacement pour rendre un hommage à leur oncle, grand-oncle et  arrière grand-oncle,  Herbert Garrow,  qui était l’un de ces héros venus des États-Unis combattre l’occupant.   Jennifer et Brian DE VALLANCE, Jackson et Heyden (leurs 2 fils). Linda BALDWIN,  Judy et Rick BALKIN).  Leur présence a été pour nous toutes et tous un honneur.

« En temps de guerre, les hommes font des choses qu’ils ne feraient pas dans un autre contexte. Quand ils sont au bord du précipice, au bord du gouffre, les individus ont des courages incroyables. Cependant personne n’est assez insensé pour préférer la guerre à la paix  car en temps de paix les fils ensevelissent leurs pères et qu’en temps de guerre les pères ensevelissent leurs fils…..Cette commémoration  si modeste soit-elle, est organisée avec émotion, respect et  sincérité…. Elle n’a d’autre but que d’entretenir les mémoires collectives, la mémoire de ces valeureux soldats qui ont donné leur vie pour que  nos vies aujourd’hui soient ce qu’elles sont, dans un pays libre et démocratique….. » (Discours de Jean-Claude GROUT, Maire)

Les élèves de Mme Hamon ont préparé et lu un texte en anglais avant d’entonner La Marseillaise.(Lectures des enfants)

De retour dans la mairie au son de la Cornemuse, Jackson De Vallance, très attaché à cette commémoration, nous a lu un texte(envie de lire le texte…) de sa composition…. Un moment d’émotion pour nous tous…. Diane Boutier, citoyenne franco–américaine  et membre de l’Association Jubilée, nous a servi d’interprète et nous a expliqué l’importance que représente, aux États-Unis, cette commémoration.

En nous remettant le courrier( courrier original) du Secrétaire aux Affaires Internationales de la US AIR FORCE et le cadre représentant l’emblème du Pentagone  (Département de la Défense des Etats-Unis se trouvant à Arlington) , offert par l’un des hauts responsables  de ce département de la défense des États-Unis,  les familles américaines nous ont assuré de leur reconnaissance et ont promis de revenir pour une prochaine commémoration.

PostHeaderIcon Hommage à Corentin ANSQUER


Corentin ANSQUER, Maire de ROUXMESNIL-BOUTEILLES de 1965 à 2008. Son décès est survenu le Jeudi 17 Janvier 2019, à l’âge de 89 ans.

Monsieur ANSQUER Corentin Pierre Marie né le 1er Décembre 1929 à Audierne dans le Finistère,  fils de Jean Corentin Marie ANSQUER (cheminot) et de Marguerite Corentine LE NAIR.

Il était le père de 4 enfants.

  • Brigitte, née le 6 Juillet 1953 à Dieppe
  • Patrice, né le 21 Juin 1954 à Dieppe
  • Marie-Hélène née le 14 Octobre 1956 à Dieppe
  • Karine née le 16 Juin 1978 à Dieppe.

Il a fait ses études de technicien dans une école horlogère à Besançon.

Activités professionnelles :

Il a été chef du personnel aux établissements BAYARD de St Nicolas,  élu conseiller municipal de Rouxmesnil-Bouteilles en mars 1959, élu maire (sans interruption) de mars 1965 à mars 2008.

Élu Vice-président à la création de l’Agglo (sous la présidence de Jean DASNIAS) en charge de l’eau et l’assainissement de 2002 à 2008. Président du Crédit Mutuel de Normandie. Président du syndicat de transport du Lycée de Neufmesnil. Vice-président du syndicat de transport de Dieppe et des Environs. Il fut à l’origine de la création du musée de l’Horlogerie de St Nicolas d’Aliermont dont il fut le président. Élu au SMOMRE (Syndicat Mixte des Ordures Ménagères de la Région d’Envermeu).

A l’origine de la création de la zone Louis Delaporte, de la 1ère adduction d’eau en 1962, de l’installation de l’éclairage public, de plusieurs ateliers relais, d’équipements scolaires, sportifs et publics (acquisition du Prieuré en 1980). Nommé Maire Honoraire en 2009.

Décoré Chevalier de l’Ordre National du Mérite.

Titulaire de la Croix d’Officier de l’Ordre des Palmes Académiques, ainsi que de la Croix de Chevalier du Mérite Agricole.

Médaille Régionale Départementale et Communale échelon grand Or.

Administrateur de la Société Canine de Normandie,(la liste n’est pas exhaustive).

  Une pensée pour son épouse Claude.

  Le Maire, Jean-Claude GROUT

 Lors des obsèques de Corentin ANSQUER, Jean-Claude GROUT lui a rendu un bel hommage à travers un discours, retraçant son parcours. Corentin fut un personnage clé de la vie communale aux qualités, aux compétences et aux connaissances reconnues par tous. Notre commune perd également une partie de sa mémoire vivante et nous tous, famille, amis, habitants, nous perdons l’homme dévoué, le compagnon de route qui a, au cours de ses 49 années d’élu, (dont 43 en tant que Maire), façonné ce village de Rouxmesnil-Bouteilles. Nécrologie complète…

 

PostHeaderIcon Cérémonie des maisons décorées de noël 2018, jumelée avec les nouveaux habitants

C’est pour l’équipe municipale un réel plaisir d’accueillir  les nouveaux habitants et de leur souhaiter la bienvenue dans notre commune, cette commune qui est désormais la leur.

Jeudi 17 janvier 2019, au foyer communal, nous avons décidé de jumeler ces deux évènements, accueil des nouveaux habitants et récompenses aux maisons décorées de noël. Cette manifestation nous permet de faire connaissance avec les rouxmesnilaises et rouxmesnilais que vous êtes depuis peu et vous donne l’occasion de connaître un peu mieux les élus que nous sommes. Cette cérémonie permet également d’échanger avec les représentants des différents clubs que nous soutenons et qui vous proposent des activités diverses et variées.

Ces 11 associations donnent vie à notre commune et permettent aux habitants de se retrouver, se connaître, se parler. Alors nous vous encourageons à venir, si ce n’est déjà fait, grossir les rangs des quelques1100 adhérents. Tout au long de l’année la municipalité quant à elle, organise plusieurs manifestations : le repas estival…3€…réservé aux habitants, deux salons d’exposition de peintures, deux salons de la photographie dont un organisé par le club photo, des concerts gratuits, des activités réservées aux enfants durant les après-midis de juillet, la journée du patrimoine en septembre prochain (1 année /2) ce qui vous permettra de visiter la mairie et la chapelle, un spectacle offert avant les vacances de noël aux enfants scolarisés en primaire et maternelle, une rencontre de quartiers au cours de laquelle vous pourrez échanger avec les élus…

Le mot du maire : « vous avez eu la bonne idée de venir poser vos valises dans notre belle commune et en toute modestie je vous confirme que vous avez fait le meilleur choix possible. Nous sommes dans notre commune à la fois à la campagne et à la ville…la ville à la campagne qui est notre slogan, alors que demander de plus. Je ne vais pas vous inonder d’informations mais simplement vous inviter à lire le journal municipal qui va vous être distribué dans quelques jours (2 parutions /an) et vous connecter à notre site internet www.rouxmesnil-bouteilles.fr »

En guise de bienvenue le livret la « Mémoire en partage » et une rose ont été offerts aux 12 familles présentes, durant le verre de l’amitié les échanges se sont poursuivis……..

Passons maintenant à vous qui avez décoré vos habitations. Cette cérémonie est pour les élus que nous sommes l’occasion de vous féliciter. Vous félicitez pour avoir offert aux yeux de nos habitants un peu de couleur, de gaité en ayant décoré vos balcons, vos maisons, vos jardins et vous remercier d’avoir complété les illuminations que notre commune met en place chaque année, tout ce qui a fait de celle-ci une commune festive, conviviale et agréable à visiter. Je tiens également à vous féliciter pour votre imagination, votre investissement personnel (travail, coût) qui au delà de décorer votre habitation, égaye nos quartiers. Alors même si cette démarche de décoration est pour vous, avant tout, un plaisir personnel, elle profite à tous et je vous en remercie. Les membres du jury ont eu tout loisir d’admirer les différentes décorations puisqu’ils étaient en charge d’établir un classement. Tâche bien difficile s’il en est, et bien subjective.

Cette année vous êtes 18 à vous être inscrits. Bravo à vous tous pour avoir créé pour un temps une animation supplémentaire. Les lauréats ne sont pas repartis les mains vides, ils ont tous reçu des chocolats et une carte cadeau, la catégorie « excellence » c’est vu remettre en bonus une bouteille de champagne !!

EXCELLENCE

M. et MmeVIOLETTEDominique
M. et MmeLEVASSEURMichel
M. et MmeBENARDSerge

REMARQUABLE

M. et MmeVALUNDenis
M. et MmeBOULLENDamien
M. et MmeCHEVALLIER/LEROYJean-Philippe/Patricia
M. et MmeLOEUILLETJacky
M. et MmeDEFRANCEDaniel
M. et MmeLEGRANDRoger
M. et MmeDILARDChristian

FÉLICITATIONS

MmeLOEUILLETCéline9, Résidence Les Vertes Salines
M. et MmeBALANJean-Claude16, Résidence Les Vertes Salines
M. et MmeLEHARANGERJean-Claude24, Résidence du Balcon
M. et MmeHEBERTRené4, Chemin de la Colline
MmeLASGILaura64, Cité Bellevue
M. et MmeALAINJean-Louis8, Allée des Roitelets
M. et MmePOISSONJean-Claude20, Résidence Bel Horizon
M. et MmeLELEUJean-Pierre66, Cité Bellevue


PostHeaderIcon Cérémonie des vœux 2019

L’année 2018 se termine dans un climat social plus que tendu !! Pour les représentants des collectivités, les perspectives 2019 s’annoncent délicates, tant sur le plan budgétaire, qu’humain. Les attentats, la violence des dernières manifestations, l’incertitude sociale, plombent le moral des Français. Pour autant, nous nous devons d’être optimistes, porter des projets personnels ou communs pour le bien-être des siens ou de la collectivité. Il nous faut véhiculer l’envie, l’espoir, le dialogue pour aller de l’avant dans cette société qui se décourage et se désolidarise. Chacun d’entre nous a un rôle à jouer et chaque jour beaucoup d’entre vous se mobilisent pour améliorer la vie collective. Les entreprises et les commerçants permettent le lien social, les bénévoles sportifs ou culturelles sont indispensables à la vie communale, les élus locaux des petites communes proches de leurs administrés, sont attentifs et partagent les difficultés du quotidien.

Dans son discours, Jean-Claude GROUT, fait référence à cette UNION par deux citations bien connues :

 « Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. » Nelson Mandela
 « Individuellement, nous sommes une goutte d’eau. Ensemble, nous sommes un océan. » Ryunosuke Satoro

Philippe GUERET, s’est fait l’écho dans son discours des difficultés d’accomplir sa mission dans le méandre des lourdeurs administratives.
Néanmoins, il a su s’acquitter de ses tâches, grâce à l’efficacité de son service. Les vœux sont l’occasion de mettre en avant et de remercier tous les services, que se soit administratifs, espaces verts, écoles et locaux, pour leur excellent travail et réactivité d’action.
Parlons « chiffres » maintenant, pour les matériels et équipements 19 230 € ont été investis. Les postes de dépenses les plus importants sont l’installation d’un système d’alarme visuel dans le cadre du Plan Particulier de Mise en Sécurité du groupe scolaire primaire.
Concernant l’éclairage public 66 732 € ont été consacrés au changement des mâts et lanternes de nombreuses rues de la commune, dans le but non seulement de rénover les installations existantes, mais aussi et surtout, avec l’objectif d’utiliser des éclairages moins énergivores.
L’aménagement du cimetière: deux columbariums de dix niches et deux columbariums de quatorze niches ont été créés ainsi qu’un jardin du souvenir, des cavurnes et un ossuaire. Le tout paysagé pour rendre ces endroits de recueillement les plus agréables possibles. Le montant des travaux réalisés s’élève à 47 840 €.
Les différentes interventions sur les voiries ont engendré 122 670 € de dépenses d’investissement.
Le Plan Local d’Urbanisme et le Règlement Local de Publicité ont enfin pu être approuvés. Il est à noter que le montant global de mise en place du PLU et du RLP avoisinera environ les 94 000 € de dépenses totales depuis 2011, lorsque toutes les factures seront réglées.
En 2018, nous avons investi 500 730 € dans la construction de l’extension de la salle d’animation, soit un total de 554 340 € depuis le début du projet.
Pour la création des logements dans l’ancienne mairie-école, nous avons investi 651 862 € en 2018, soit un total de 701 190 € depuis le début du projet. Plus de détails… Lire la suite

        Exercice moins solennel et plus sympathique, pour la 1ère adjointe, Mme VILLARD, avec des remerciements et félicitations à tous les acteurs de la vie communale, employés communaux, enseignants, bénévoles. Des remerciements aussi, à l’encontre de ses collègues élus et tout particulièrement, à Jean-Claude GROUT, Maire, dont le travail et le relationnel auprès de tous nos partenaires, sont plus que précieux…. C’est absolument nécessaire, a-t-elle déclaré. Claude PETITEVILLE mérite également bien des éloges dans sa fonction d’adjoint aux travaux, durant ces chantiers, il aura cumulé de nombreuses heures de réunion ….. Pointilleux et perfectionniste, rien ne lui échappe…..
L’intervention de jeunes élèves, durant ces cérémonies est devenue incontournable, ils nous ont offert quelques compliments. Discours complet…..

Océane, Raphaël, Chloé, et Emma, BELLENGER L’ŒUILLET,
Lina GIRARD, Vincent HEROUARD, Axel et Maël LALLIER

Après avoir évoqué les bons et les mauvais moments de cette année 2018, M. le Maire a détaillé les 3 grands projets en cours dont deux sont quasiment terminés, comme la réhabilitation de l’ancienne mairie en logement. Ce sont 5 appartements qui seront prochainement mis à la location (début mars 2019). Le nouveau foyer baptisé par le Conseil municipal la « Salle’inn » (jeu de mots faisant référence au site sur lequel cette salle est implantée « Les Salines » et « ‘inn » qui signifie auberge en anglais). Cette salle devrait être mise à disposition de nos habitants, fin février. Des habitants qui disposeront alors d’un équipement moderne et plus spacieux avec une salle de réception de 180 m2. Troisième projet, la transformation des anciennes cantines et du garage. Le permis a été délivré, nous avons un peu de retard, mais les appels d’offres devraient être lancés d’ici peu et nous espérons une fin de travaux pour juin 2020.
L’Avenue Verte reliant Arques la Bataille à Dieppe en traversant notre commune, nous allons pouvoir profiter de cet aménagement au plus tard à la fin du 1er semestre… Si tout va bien. Nous avons sur la zone Delaporte des industries de pointe que beaucoup ne soupçonnent pas, comme le groupe Patrice Gault, Electric Motor, Nestlé, Davigel dont la situation nous inquiète, Serapid qui ambitionne de devenir le leader mondial dans sa spécialité concernant les chaînes rigides. Nos commerces eux aussi se développent à l’instar de la vente à la ferme de Rouxmesnil le Haut, activité créée par Emilie Pégard. L’Éolienne de Mr et Mme Dubost, qui, après transformations nous propose un bar et une pizzeria dont la convivialité n’est plus à démontrer. Je n’oublie pas non plus de vous signaler l’obtention du titre de « Maître artisan » décerné à Mr Martin de la boulangerie du Prieuré. Envie de lire le discours en intégralité ???

PostHeaderIcon Cérémonie du 11 novembre, 100 ans et pourtant….

Traditionnellement, la délégation d’élus, des représentants d’Anciens Combattants et du public rassemblés, se sont rendus au carré militaire du cimetière afin que les représentants de l’Amicale des Anciens Combattants déposent une gerbe en mémoire des disparus. La cérémonie s’est ensuite poursuivi sur le parvis du monument aux morts, accompagnée des parachutistes de UNP. Pour le 100ème anniversaire de la signature de l’armistice, la présence d’enfants de la classe de CM2 de Mme LETESSIER, pour la lecture « Les réflexions d’un combattant », tiré du livre « lettres de poilus 1914 – 1918 » fut l’élément poignant de cette cérémonie. L’intonation et l’émotion apportées à cette lecture, ont donné le frisson au public présent, chaque mot prononcé nous plongeant dans l’intimité et le vécu de ces récits…

Merci et Félicitations à Océane, Yliane, Axel, Paola, Vincent et Maxence pour leur remarquable prestation !!

Extraits des lettres de poilus 1914-1918 format PDF

« Un siècle s’est donc écoulé… Un siècle… Cela parait loin, mais c’est en même temps si proche de nous. Oui proche, car un certain nombre d’entre nous a connu qui un père… Qui un grand-père… Qui un proche ayant subi cette terrible période en tant que civil, mais aussi pour certains en tant que combattant. Le 11 novembre 1918, l’armistice marquait donc la fin des combats, la victoire des Alliés et la défaite totale de l’Allemagne. Cette grande guerre comme on la nomme, prenait fin, mais les souffrances, elles, ne s’effaçaient pas. Dans les cœurs, le soulagement et la tristesse se mêlaient. La France pouvait se réjouir de la victoire, mais elle pleurait ses morts. Sur les 8 millions de mobilisés… 1.4 millions sont morts, 5 millions ont été blessés. » ⇒Discours complet de Jean-Claude GROUT format PDF
Le maire, Jean-Claude GROUT, a fait lecture du message du président M.Emmanuel Macron, dont voici un passage : « A cet affrontement interminable, nation contre nation, peuple contre peuple. Avec ses tranchées pleines de boue, de sang et de larmes. Ses orages de feu et d’acier qui grondaient par tous les temps et déchiraient les ciels les plus calmes. Ses champs de bataille éventrés et la mort omniprésente.
Le 11 novembre 2018, un grand soupir de soulagement traverse la France. Depuis Compiègne où l’Armistice a été signé à l’aube, il se propage jusqu’aux champs de bataille.
Enfin, après quatre interminables années de bruit et de fureur, de nuit de terreur, les armes se taisent sur le front occidental. Enfin, le vacarme funeste des canons laisse place à la clameur allègre qui s’élève de volées de cloches en sonneries de clairons, d’esplanades de grandes villes en places de villages. » Lire la suite……………
Lors du verre de l’amitié servi au foyer municipal, Monique Delabye, a elle aussi fait le récit des notes d’un soldat, scrupuleusement retranscrit dans un petit cahier, ces archives sont précieusement conservées par l’Amicale.

L’Amicale des Anciens Combattants, perpétue la tradition du banquet du 11 novembre pour conserver cet esprit de camaraderie. Lors de ce repas, une minute de silence a été observée en mémoire des membres de l’amicale, décédés cette année. Une trentaine de membres ont partagé un menu élaboré par le restaurant l’Éolienne de Rouxmesnil-Bouteilles, une tombola est venue ponctuer cette après-midi. Un bon d’achat d’une valeur de 20 € à la boulangerie Martin de Rouxmesnil a été gagné part Andrée Serra, Jean Folliot a remporté le menu offert par l’Eolienne et Colette Rougé un superbe pendentif.

PostHeaderIcon Récompenses des jeunes sportifs 2018

Cette cérémonie organisée le vendredi 9 novembre, vise à célébrer les valeurs sportives que sont l’engagement, l’abnégation et le goût de l’effort. Que vous soyez sportifs ou bénévoles, vous partagez ces valeurs et vous apportez à notre commune un petit plus, mais un petit plus indispensable à son dynamisme.
Extrait du discours de Jean-Claude GROUT: « Notre commune bénéficie en effet d’une image de ville sportive, car elle réunit trois éléments :
1er élément : des équipements en nombre et qualité… Des équipements que nous avons toujours eu à cœur d’améliorer, voire de développer et qui sont respectés.
2ème élément : des sportifs (loisir ou compétition)
3éme élément : des dirigeants qui font du bénévolat une véritable vertu.
Le rôle des bénévoles est primordial, et leur dévouement constitue la base sur laquelle se bâtissent les plus beaux résultats. Chacun, dans la discrétion de son engagement, améliore la vie de nos concitoyens et permet, en particulier à nos jeunes de grandir sainement dans le respect et l’effort. Sans les bénévoles, jamais nos associations sportives ne pourraient fonctionner. Soyez-en sincèrement remerciés et comptez sur nous pour rappeler aussi souvent que nécessaire votre rôle fondamental ! »

Le sport va chercher la peur pour la dominer,
la fatigue pour en triompher,
la difficulté pour la vaincre.

Pierre De Coubertin, historien, pédagogue et scientifique (1863 – 1937)

La présidente de la Gymnastique Volontaire, Mme Petiteville, a pris la parole pour présenter la personne méritante, Catherine JOYEZ, ainsi que les personnes affichant 40, 30 et 20 années de présence au club.
« Depuis des années, Catherine évolue au sein de notre club, elle a été également la présidente pendant 13 années. Depuis juin, elle a décidé de passer la main. Nous retiendrons son implication, sa gentillesse, sa discrétion, et son approche auprès des adhérentes. Un grand merci à tous les membres du club qui font vivre et défendent les intérêts de notre association communale,
Merci également à la municipalité pour son soutien et son aide financière. » Un club à toujours besoin de se renouveler, dans le respect de ses adhérentes.

Cette année, le club de Gymnastique Volontaire, en partenariat avec la fédération (E P G V) et la municipalité, a remis des distinctions aux adhérentes, qui depuis des années ont largement contribué au bon fonctionnement du club. Portrait des lauréates :
Pour 40 années :
Monique DELABYE, présidente d’honneur, qui est à l’origine de la création du club. Elle est la mémoire, le pilier, un soutien précieux et toujours de bons conseils dans des situations parfois délicates.

Pour 30 années :
Ginette BLOQUEL, trésorière, toujours présente, active, en relation régulière avec le comité départemental, et surtout une redoutable rigueur dans la tenue des comptes, rien n’est laissé au hasard.
Nancy FROMENTIN, secrétaire, les procès-verbaux, les comptes-rendus, les affiches n’ont pas de secrets pour elle, elle sait être à l’écoute, est aussi une bonne médiatrice en cas de conflit.

Pour 20 années:
Maryline DUBOST et Sabine LETELLIER.
Ces 2 personnes ont dernièrement intégré notre bureau.
Maryline DUBOST, vice présidente, elle apporte son soutien, ses idées et son franc parlé.
Sabine LETELLIER, trésorière adjointe, ses conseils, son savoir, sa volonté de bien faire les choses sont primordiales.

 

.

 

Club de BASKET

Sidonie RENOUF ; Gwendal VARIN; Enzo BENARD ; Milana BERSOULT ; Marius CORUBLE-BLONDEL ; Timéo LANGLET; Awen SAINTEMARIE; Gabin VILQUIN.

Personne méritante:  M. NOËL

.

.

.

.

.

.

.

.

Club de TENNIS
Berangère BOULEY ; Paul BLAIN ; Charles RAGOT ; Noah AUBE ; Louis CHARIOT ; Lucas BURIOT ; Charles BOULEY ; Clément GODARD ;Elyes AKREMI ; Thymeo DUMERY ; Wael AKREMI ; Juan DELABYE ;Gautier SAHUT ; Maxence BLONDEL ; Jamie FROMENTIN ; Delovane RASOULE ; Alexis BLONDEL ; Jules CALDERIN.

Personne méritante: Mme BURIOT

.

.

.

.

.

.

.

TIR CLUB 
Alexandre COULON; Corentin MATHIEU; Clément LEFEBVRE; Axel FOURNIER ; Arthur LEGRAS ; Hugo VITRY ; Arthur LEROUX ; Antoine CAHEREC (carabine) ; Mathis GUERIN; Mathys DELAUNAY ; Alex MARTIN (carabine) ; Jeanne BICHEUX ; Eva BICHEUX ; Chloé SAVELLE.

Personne méritante: M. LORMEAU

.

.

.

.

.

 

.

.

.

FOOTBALL AMERICAIN
Yvan NZESSI ; Valentin GREMONT ; Ewan TOULLEC ; Mathieux SPETCH ; Léon ALBERTY.

Personne méritante: M. DUBOIS

 

PostHeaderIcon La fête nationale, sous un soleil radieux !!

Extrait du discours de M. le maire : « Chaque année, nous célébrons le 14 juillet devant le monument et au pied du drapeau tricolore. Un drapeau tricolore…. Bleu-blanc-rouge qui est l’emblème de la France, ou plus exactement, l’emblème de la République française. Il y a plusieurs significations possibles aux couleurs du drapeau. Voici la plus simple : Le bleu est la couleur de la ville de Paris, capitale de la France, le blanc est la couleur traditionnellement associée à la monarchie française et le rouge est la couleur du sang versé pour libérer le peuple. Mais le rouge, comme le bleu, peuvent être considérés comme les couleurs de Paris. Ainsi, le roi est-il symboliquement encerclé par Paris.
Le 14 juillet, est donc devenu le symbole d’une nouvelle manière d’intervention du peuple français dans son Histoire. Il faut donner à ce jour un éclat particulier pour rappeler au monde qu’il y a 229 ans, le peuple français a choisi la forme de gouvernement qui lui convenait, en prenant les armes pour abattre le symbole de répression et d’arbitraire qu’était « La Bastille » et faire naître la République. Lire la suite………. »

Cette commémoration est animée avec la participation volontaire des enfants de la commune qui ont entonné l’hymne national, encouragés et accompagnés par une assemblée venue nombreuse.

Marius CORUBLE- COLOMBEL, Juliette et Laly MODESTE, Lina et Clélie GIRARD, Souad BENCHOBOU, Martin et Clément LEQUESNE, Manéa BAPTISTE, Vincent HEROUARD, Axel et Maël LALLIER, Baptiste MOUHACHE, Océane, Raphaël, Emma et Chloé BELLENGER – LOEUILLET

Le 14 juillet, c’est aussi et surtout une fête populaire que l’on aime partager. Le pique-nique sur la pelouse du parc du Prieuré a rassemblé plus de 80 personnes !!
Après cela, les enfants ont profité d’une structure gonflable de 33 m, de multiples jeux gratuits, animés par les élus et pour la petite note sucrée, de succulentes barbes à papa !! Au jeu des prénoms le tirage au sort a permis de récompenser d’une carte cadeau de 15€ chez « jouet club » :

Clarisse Lucas  – Akané Poisson  –  Maël Lallier – Roméo Hérout 

Les élèves du stage de cuivres et de percussions organisé par l’association Cuivre’n Caux ont clôturé cette agréable journée par un concert, sous la direction de Cyrille IMBROSCIANO.

PostHeaderIcon Journée des victimes de la déportation

Depuis l’adoption de la loi du 14 avril 1954, le dernier dimanche d’avril est consacré « Journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation ». La tragédie des camps de concentration nazis et le courage de ceux qui ont lutté pour la sauvegarde de la dignité humaine doivent rester présents dans les mémoires. Il faut, sans relâche, répéter que cette célébration n’est pas uniquement tournée vers l’histoire mais bien vers notre présent et notre avenir. La dénonciation du nazisme n’a de sens que si elle s’accompagne d’un combat acharné, sans la moindre compromission, contre les formes actuelles de résurgence de cette idéologie de mort. Ils ont été 150 000, politiques, résistants, juifs, tziganes, francs-maçons, … partis de France pour être déportés dans les camps d’extermination nazis. Ils n’étaient pas dans la norme de l’idéologie totalitaire. Dans notre vie de tous les jours, méfions-nous avec intelligence et discernement de ce qui nous ressemble trop, et apprenons toujours à nous enrichir de la différence des autres.

⇒Message cérémonie du 29-04-2018

Discours de Jean-Claude Grout

Les conflits qui déchirent le Moyen Orient et d’autres parties du monde, les millions de femmes, d’hommes et d’enfants obligés de fuir les lieux de combats, le terrorisme international, les semeurs de haine, la tentation des pays à se replier sur eux-mêmes au détriment de l’indispensable solidarité, tous ces éléments requièrent une action commune contre ces dangers qui menacent l’avenir.

La journée du souvenir nous donne donc l’opportunité de concrétiser notre hommage en lançant un appel pour que tous les efforts soient poursuivis afin de donner son plein sens à la devise de la République :   Liberté – Égalité – Fraternité

 

PostHeaderIcon 8 mai: Une page tragique de l’histoire se tourne.

 

Nous avons célébré le  mardi 8 mai 2018 le 73ème anniversaire de la victoire de 1945. La commémoration  a débuté au cimetière communal où les élus, représentants des associations patriotiques, corps constitués et le public se sont recueillis au Carré Militaire devant les tombes de Messieurs Amourette et Dardanne, Rouxmesnilais,  morts tous deux pour la France au cours de cette seconde guerre mondiale.

Le 8 mai 1945 est le jour où cessent les combats de la Seconde Guerre mondiale en Europe, au lendemain de la capitulation allemande. Celle-ci intervient dans la nuit du 6 au 7 mai. Capitulation sans condition, elle est signée à Reims, où se trouve le quartier général des forces Alliées, par le général Alfred Jodl, le chef d’état-major de la Wehrmacht.

L’Allemagne nazie a perdu sa tête quelques jours plus tôt : le 30 avril, Adolf Hitler s’est suicidé dans son bunker, à Berlin. A partir de l’automne 1942, les Alliés avaient pris l’avantage sur l’Allemagne et depuis février 1945, le pays était envahi à la fois par l’Est et par l’Ouest. L’acte de capitulation fixe la cessation des hostilités au 8 mai à 23h01.

La Seconde Guerre mondiale ne se termine réellement que quatre mois plus tard, avec la capitulation du Japon le 2 septembre 1945. Elle a coûté la vie à près de 50 millions de personnes.

⇒ Message ministériel 8 mai 2018

Discours de Jean-Claude Grout

 

PostHeaderIcon 17 ème cérémonie en hommage aux Américains du Lonesome Polecat

C’est la 17ème année que nous nous réunissons devant cette stèle érigée en 2002, afin de rendre hommage aux 2 civils ainsi qu’aux 10 courageux et valeureux aviateurs qui sacrifièrent leur vie pour que nous puissions, aujourd’hui, nous exprimer librement dans une démocratie… Une démocratie qui a bien failli nous être enlevée. Simultanément, Anthony LEWIS guide du cimetière de Colleville sur Mer a  procédé à un rituel, qui consiste à disposer conjointement le drapeau français et américain sur la tombe des soldats, ensuite il frotte une poignée de sable des plages du D-Day sur la gravure de la croix, pour mettre en relief les écritures, ainsi les visiteurs du jour se recueillent davantage sur ces tombes misent en avant. En témoignages, des photos représentant les six tombes nous sont parvenues par mail, ainsi qu’un courrier exprimant ses sentiments.Courrier du guide du cimetière américain de Colleville Sur Mer

Touchés et profondément émus part notre démarche, Tanya HODDER, Carl BOZENAN citoyens américains et amis d’enfance de Diane BOUTIER, ont tenu à renouveler leur présence à cette cérémonie, en associant leur parent Judy et James HODDER (ancien vétéran de la US Air Force). Habitant respectivement au Colorado et en Pennsylvanie.

Extrait du discours de J-Claude Grout : « Cet hommage rendu aux États-Unis, à votre pays, chers citoyens américains, votre pays qui a déployé des moyens gigantesques pour que cesse la barbarie nazie. Merci vraiment, de nous faire l’honneur de votre présence dans notre village…… » Lire la suite………

Émotion contenue, mais palpable à la lecture du poème « LIBERTÉ » de l’auteur français Paul Éluard (écrit en 1942 pendant la Seconde Guerre mondiale, comme une ode à la liberté face à l’occupation allemande) et l’énoncé des noms et professions des victimes du crash, par les enfants de CM1 et de CM2 des classes de Mme LETESSIER et Mme SCHNELBACH. Diane, qui est aussi auteur de talent, leur a offert ‘SPOOKY’, l’un de ces derniers livres… 

 

Lilly-Rose DUMONT-CATELAIN, Anaïs MILLE, Juliette MODESTE, Souad BENCHOUBOU, Inès ES-BAY, Jeanne LEVILLAIN, Alexane LEPORC, Axel LALLIER, Anaïs LACOINTE, Océane BELLENGER-LOEUILLET, Louiza CORUE, Vincent HÉROUARD.

 

 

C’est au souffle de la cornemuse écossaise et en tenue traditionnelle, qu’Alban VIOGNE du Rouen Pipes and Drums, nous a accueillis aux portes de la mairie avant la suite des festivités. Claude SACEPE, membre de l’Association Jubilée et d’Artistes Promotion, a quant à lui donné la mesure à l’assemblée pour entonner les paroles d’une chanson de circonstance « Les Ricains » de Michel SARDOU.

*

D’année en année, cette cérémonie rassemble, génère des rencontres, des échanges Franco-américains et toutes les informations collectées nous font découvrir bien plus que des soldats…. Des hommes vulnérables et des familles meurtries. Ces précieuses correspondances nous plongent dans l’intimité de ces jeunes soldats, parfois quelques jours seulement avant que le destin ne leur ôte la vie.

Diane BOUTIER, désespérait de recevoir des nouvelles de la famille de Clifford STAFFORD, c’est chose faite !! Deux jours avant la cérémonie, un mail lui est parvenu, apportant des éléments complémentaires sur ses recherches. Une photographie et une lettre de Clifford STAFFORD adressée à sa sœur Véra, datée du 6 décembre 1943, soit près de 2 mois avant sa disparition…. Ce courrier reflète la dure réalité des familles américaines, qui voyaient tour à tour leurs fils incorporer l’armée, sans que parfois aucun ne revienne. Des fratries entières furent décimées, laissant des familles sans descendances. Par la suite, la Sole Survivor Policy, fut créée par l’armée américaine pour protéger les membres d’une famille de la conscription ou de servir au front s’ils avaient déjà perdu des membres de leur famille durant leur période militaire. Le frère cadet de Clifford ne bénéficiera pas de cette loi Sullivan, qui prendra effet quelques mois plus tard…. Il sera envoyé au combat…… Le film « Il faut sauver le soldat Ryan » est à l’image de l’époque et se nourrit de faits réels. ⇒Courrier de Clifford Stafford à sa soeur Véra, daté du 6 décembre 1943

PostHeaderIcon Lauréats des maisons décorées de noël 2018

C’est avec un grand plaisir que le Maire et Pascal LEGOIS, adjoint de la Commission Animation, entourés des élus, ont accueilli en mairie, ce vendredi 19 janvier 2018, les 18 candidats inscrits au concours des maisons décorées de noël. Les participants ont été félicités par le jury pour la qualité et l’originalité des décorations. Tous les récipiendaires ont reçu une carte cadeau et un ballotin de chocolats de la boulangerie Martin de Rouxmesnil-Bouteilles, avec une distinction complémentaire (une bouteille de champagne) pour les trois premiers du classement. Chacun est reparti avec un cliché de sa maison après avoir partagé le verre de l’amitié.