Évènements à venir
Loading...
Rechercher un article
Calendrier
novembre 2019
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Archive pour novembre 2019

PostHeaderIcon Plumes et paillettes pour le club de l’Amitié

Lundi 4 novembre, les membres du club se sont rendus au cabaret « Les Vikings » d’Yvetot. Un Hommage à Maritie et Gilbert CARPENTIER, avec un show année 60 à 80, entre plumes et paillettes. Les 43 participants sont revenus enchantés. La journée s’est conclue par un bon repas au « Cadet Roussel » des Grandes-Ventes, prix par personne 70 € (bus inclus). Prochaine animation prévue, un loto salle Corentin Ansquer, le dimanche 9 février 2020.

 

PostHeaderIcon Assemblée Générale du Tir Club

Dimanche 10 novembre, Yannick FOSSE, président du tir club a entamé la séance par une minute de recueillement en mémoire de Alain HEUZE décédé cette année et pour les membres qui ont perdu un proche.

L’année qui vient de s’écouler n’a pas été de tout repos et pour tout dire assez compliquée. Presque toutes les décisions qui ont été prises concernaient des restrictions pour les membres et l’année 2019/2020 sera tout aussi difficile.

Cette année comme l’année précédente l’effectif du club a augmenté:

tirclub-rouxmesnil.fr                             2015/2016 – 296 membres

 2016/2017 – 326 membres

 2017/2018 – 353 membres

Concernant la saison 2019/2020 le club est déjà en avance aux mêmes dates .Les adultes sont plus nombreux mais il y a moins de jeunes inscrits. Les finances, en raison du nombre de licenciés sont saines⇒ Présentation du budget format PDF. La contre partie de cette augmentation est que les installations ont beaucoup souffert et demandent un gros travail d’entretien. Les nuisances sonores ont importuné les riverains de la commune voisine. Au mois de novembre 2018 des travaux d’isolation phonique ont été réalisés sur les deux pas de tir, suite à des demandes de la mairie de Martin Église. Le résultat est très mitigé, plus de confort pour les tireurs, moins de résonance, mais le bruit sort et résonne entre les murs en bétons qui entourent le stand, même s’il y a moins de bruit, cela reste très gênant.

De nouveaux travaux sont prévus, mais en attendant le tir aux gros calibres est limité.

Travaux envisagés:

Trois caissons au 50m pour les tireurs carabines gros calibres qui seront autorisés à tirer sur les autres pas de tir les 22lr, 44/40 entre autre et les carabines à poudre noire.

Au 25 m, cinq postes de tir gros calibres vont être installés, sorte de box fait de matière isolante, les 10 autres postes pourront être utilisés par les armes de poing 22lr, 32, 38 et poudre noire.

Selon le coût, les murs extérieurs seront recouverts de matière phonique afin de capturer le son et empêcher sa propagation. Des récupérateurs de balles ont été installés au 50m pour les carabines 22 et pistolet libre. Ils ont été fabriqués par les élèves du lycée professionnel de Neufchâtel en Bray. Pour le gros calibre, la fabrication n’est pas des plus simples, ils sont en cours d’étude. Une autre étude est en cours pour la fabrication de murs en acier pour une partie du 25m. Ces récepteurs de balles seront plus efficaces pour les gros calibres pistolets.

Yannick FOSSE a ajouté: « tout ce qui est décidé aujourd’hui peut-être revu changé et amélioré par la nouvelle équipe que vous allez élire aujourd’hui. »

L’esprit de compétition revient au stand depuis le début de la saison 2018/2019 avec une équipe de carabiniers et toujours de nombreux pistoliers, il y a eu moins d’intérêt pour le TAR cette saison passée.

Des jeunes venus du club d’Yvetot ont organisé une compétition aux 10m les « huit heures de Rouxmesnil » cette compétition organisée sur deux jours a attiré des tireurs venus de toute la Normandie : pistoliers, carabiniers. Très bien organisée elle a remporté un franc succès. J’espère qu’ils pourront renouveler cette manifestation.

Trois membres du bureau sont sortants et ne se représentent pas: Jean-Pierre COLLASSE, Raymond FOUCARD et Michel GUERIN.

Le Président, après avoir passé quatre années à présider le club, laisse sa place lui aussi. « J’ai passé beaucoup de temps au club, travaux, administratifs et autres. Je me suis inscrit au club pour tirer et c’est ce que je compte faire maintenant. Je tiens à remercier les membres du comité directeur qui m’ont supporté pendant toutes ces années. J’ai à remercier tout particulièrement, Didier MARAIS et Yves LESAGE qui se sont occupé de l’entretien des 25 et 50m. Christian NOVICK, notre trésorier qui passe tous les dimanches dans les comptes et à vérifier les écritures. Merci à Pierre CEREYRE, Jean-Louis FRANCHI, Jean-Louis JOLIVET, Jean-Pierre PLANQUAIS et Bernard COLON, à Roger, Jean-Pierre et Claude qui officient tous les mercredis à l’école de tir. Merci à mes trois Vice-présidents Philippe FLISAR, Didier MARAIS et Franck BASIN, je les appelle souvent et en catastrophe pour régler des problèmes techniques ou administratifs. Michel GUERIN qui devait arrêter il y a quatre ans et qui a accepté de continuer avec moi, il y a une quinzaine d’année, il a repris en mains l’administratif qui en avait bien besoin. »

Il reste beaucoup à faire, décider et gérer les travaux, renforcer la sécurité et certainement mettre en place un logiciel de réservations des postes de tir……

Le comité directeur s’est réuni, vendredi 15 novembre, pour élire les membres du bureau et le nouveau Président, Philippe FLISAR a été élu président.

75204481_720334061801329_8946608445994303488_n

1er vice-président – Laurent HAMELIN

 

2ème vice-président – Didier MARAIS

 

3ème vice-président – Franck BASIN

 

Secrétaire général – Émilie BERDOU

 

Secrétaire adjoint – Pascal BONNEAUD

 

Trésorier – Christian NOVICK

 

Trésorier adjoint pas de candidat

 

PostHeaderIcon 11ème salon automnal

Philippe LEROUX est un peintre discret, au regard aigu et attentif à l’entre-deux du monde qui nous entoure et celui qu’il nous invite à explorer. Sous une simplicité trompeuse, ses tableaux renferment des éléments autonomes qui invitent au récit.   Avec sa matière lisse et étirée, le regard est conduit au-delà du cadre de la toile, de l’espace et du sujet.  Sommes-nous dans une histoire réelle, un instant saisi, un film, un roman, une nouvelle ? Comme l’écrivain, le peintre propose ici au spectateur des pistes, des accessoires, des personnages, une atmosphère, un décor. A la différence de l’écrivain, Philippe Leroux laisse au spectateur la possibilité d’imaginer son propre scénario, renouvelé et réinventé à chaque lecture du tableau.

PostHeaderIcon Calendrier des Pirates

no images were found

no images were found

PostHeaderIcon Récompenses des jeunes sportifs 2019

La cérémonie des récompenses des jeunes sportifs s’est tenue vendredi 8 novembre salle Corentin Ansquer. « Une cérémonie qui vise à récompenser non seulement les jeunes sportifs mais aussi les bénévoles méritants, mais finalement tous les bénévoles sont méritants, eux qui agissent dans l’ombre, partageant des valeurs, en apportant à notre commune ce supplément indispensable à son dynamisme », discours d’accueil du Maire.

Pour disposer d’une image de ville sportive, il faut réunir trois éléments :

Des équipements en nombre et qualité, des équipements que nous avons à cœur d’améliorer, voire de développer. Des sportifs compétitifs et des dirigeants qui font du bénévolat une véritable vertu et je crois pouvoir dire que nous disposons de ces 3 éléments. 

 Vous tous, bénévoles, dans la discrétion de votre implication, vous améliorez la vie de nos concitoyens et permettez, en particulier à nos jeunes, de grandir sainement. Sans vous les bénévoles, jamais nos associations sportives, qui regroupent plus de 1 000 licenciés de la commune ne pourraient fonctionner. Je tiens sincèrement à vous remercier et comptez sur moi pour rappeler aussi souvent que nécessaire votre rôle fondamental ! Pour tous les jeunes sportifs et plus particulièrement ceux récompensés ce soir, je souhaite vous adresser toute ma gratitude, vous qui portez plus haut les couleurs de notre commune, tant au niveau local, départemental, régional voire national. 28 jeunes pratiquants le tennis, le basket et le football Américain ont été récompensés. 6 Personnes dévouées des 6 clubs représentés ont aussi été mises à l’honneur.

Aimé Jacquet à dit :

Donner, recevoir, partager :                                

Ces vertus fondamentales du sport sont de toutes les modes, de toutes les époques. Elles sont le sport.

Club de BASKET    Président Bertrand LAMARCHE   

Léo ALLARD – Inès BENCHOBOU – Lili CARNIER-MASSON – Nathan GABOREL – Gabriel HEE – Arsène LANGEVIN – Martin LEQUESNE – Gaspard ROUILLE – Zoé THOUMYRE.

École de TENNIS   Président Jean-Paul AMICHAUD 

Camille BOULET – Paul BLAIN – Elina COURIVAULT – Noah TELA –  Lindsay PETIT – Lucas BURIOT – Mathis DUMOUTIER – Clément GODARD – Quentin LUCAS – Elyes AKREMI – Juan DELABYE – Gautier SAHUT – Maxence MOULIN – Jamie FROMENTIN – Delovane RASOULE 

FOOTBALL AMERICAIN Président Thierry DUMONT

Gabin JOUEN – Alexis TABESSE – Yvan NZESSI NCONGO – Quentin FOURE.

Récompenses aux 6  personnes dévouées

Basket : Fabienne MANGE GRIMAUD

Tennis : Sandrine AUBIN

Gym : Ginette BLOQUEL

Tir : Jean-Pierre COLASSE

Football Américain : Thomas LAMEILLE

Globe Traileurs 76 : Maxime VERRIER

 

Le jeune pongiste ROUXMESNILAIS Quentin ROUSSEL âgé de seulement 10 ans a été mis à l’honneur pour ses valeurs sportives lors de la saison 2018/2019. Portrait de ce jeune sportif à l’avenir prometteur.

Quentin ROUSSEL débute sa sixième saison 2019-2020 sous le maillot Offranville Tennis de table. Il effectue ses premières balles en 2014 dans le club ES Arques-La-Bataille puis rejoint le  Dieppe Universitaire Club durant 3 années consécutives.

Ce jeune pongiste ambitieux, travaille régulièrement aux entraînements. Il participe en 2017 et 2018 aux tournois de détection à Deauville et aux différents tours du critérium individuel départemental. Il remporte le titre de champion de Seine Maritime dans la catégorie garçons moins de 11 ans à Yvetot en avril 2018, puis devient vice champion dans cette même catégorie en mars 2019. Il évolue depuis dans le critérium de Normandie en rencontrant des joueurs de nombreux clubs tels que le SPO Rouen, Caen, Évreux, Argentan ou autres. Il dispute aussi cette année le championnat départemental 4 par équipe avec son club Offranville.

Quentin est suivi également depuis avril 2018 par la Ligue de Normandie de Tennis de Table et effectue régulièrement des stages intensifs au Centre Régional de la Jeunesse et du Sport de Petit-Couronne pendant chaque vacances scolaires. Il totalise en 2019 près de 19 jours de stage.

Ses résultats en compétition sont suivis de près par les conseillers techniques de la Ligue.

De par sa motivation et son niveau de jeu, il a également été convié en mai 2019 à réaliser des entraînements intensifs pendant quatre jours consécutifs sous la tutelle de Stéphane Hucliez, ex-entraîneur du Pôle Espoir et anciennement de jeunes joueurs en Equipe de France.

Quentin n’oublie pas que son année scolaire en classe de CM2 à Rouxmesnil est très importante avant de rentrer l’an prochain au collège mais il doit également jongler cette année avec un emploi du temps hebdomadaire très chargé car il s’entraîne spécialement chaque mercredi avec les 9 jeunes joueurs et joueuses confirmés (es) du Pôle Espoir de Petit-Couronne dirigés par l’entraîneur Malin Plotuna, classé 224 ème meilleur joueur français. Ce choix implique donc une organisation rigoureuse dans la vie quotidienne de la famille pour effectuer régulièrement les trajets vers les salles d’entraînement et les lieux de compétition.  Une belle opportunité cette année pour ce jeune pongiste qui vient de terminer 4ème sur 24 compétiteurs lors du premier tour du critérium régional d’octobre 2019 de Saint-Pierre-lès- Elbeuf et qui pourrait espérer par la suite une place qualificative au critérium national.

PostHeaderIcon Cérémonie du 11 novembre 2019

 

En ce jour du 11 novembre 2019, Mr le Maire s’est exprimé devant l’assemblée, après que l’Amicale des Anciens Combattants ai déposé une gerbe sur la tombe de nos valeureux soldats.
Le 1er août 1914 retentissait le tocsin annonçant la mobilisation générale, mobilisation qui a fait basculer l’Europe et le monde dans la grande guerre, 3 800 000 civils durent rejoindre à la hâte leur régiment. La mobilisation séparait maris, épouses, pères et enfants.
Les hommes montaient dans les trains sans savoir où ils seraient débarqués, persuadés que cette guerre serait courte et qu’ils regagneraient leur foyer.
Aujourd’hui nous voilà réunis pour commémorer ensemble l’Armistice du 11 Novembre 1918, 101 ans après sa signature en forêt de Compiègne, dans la clairière de la Rethondes.
Ce 11 Novembre 1918 s’achevait le plus terrible conflit connu jusqu’alors. Quatre années de guerre, quatre années qui ont bouleversé l’histoire du monde et laissé une Europe divisée et affaiblie.
Il ne reste plus aujourd’hui de survivant du front, mais la mémoire transmise au fil des ans reste intacte. Tous ceux qui vécurent cette période et en sont revenus, restèrent à jamais changés, marqués, et certains à jamais brisés exprimant le souhait de raconter, de témoigner.
Observant ses camarades de combat en première ligne, le poilu Henri Barbusse écrivait :
« A nous demain, peut-être, de sentir les cieux éclater sur nos têtes ou la terre s’ouvrir sous nos pieds, d’être assaillis par l’armée prodigieuse des projectiles et d’être balayés par des souffles d’ouragan cent mille fois plus fort que l’ouragan».
Commémorer le 11 Novembre 1918, c’est donc accomplir notre devoir de mémoire vis-à-vis de tous ceux qui nous ont légué les valeurs et le courage pour la défense de notre pays et de notre démocratie.
Ensemble aujourd’hui, avec votre présence précieuse nous adressons un message de paix, tout particulièrement aux jeunes générations.

Et je terminerai en citant le philosophe et écrivain français Julien Benda ;
« La paix, si jamais elle existe, ne reposera pas sur la crainte de la guerre, mais sur l’amour de la paix ».

 


Avant de partager le verre de l’amitié comme il est tradition, Monique DELABYE, secrétaire de l’Amicale des Anciens Combattants, a fait lecture de quelques extraits du carnet de notes d’Eugène FESTOU, mitrailleur du 94 ème régiment d’infanterie.

Les membres de l’Amicale ont poursuivi cette journée au restaurant « Christal’or » d’Arques la Bataille, une tombola a clôturé ce moment de bonne camaraderie, de nombreux lots étaient en jeu, dont des bons d’achats à la boulangerie Martin, des pizzas au restaurant de l’Éolienne et un menu d’une valeur de 24€ offert par le restaurant Christal’or.

PostHeaderIcon 54ème Assemblée Générale du CODEP

En préambule de cette 54 ème AG du CODEP qui s’est tenue samedi 9 novembre 2019 à la « Sall’Inn » de Rouxmesnil-Bouteilles, la présidente du club de Gymnastique Volontaire, Mme Marie-Christine PETITEVILLE a pris la parole :
« Aujourd’hui, nous avons le plaisir d’accueillir dans notre commune, la 54 ème assemblée générale, départementale du CODEP 76 EPGV. Bienvenue aux dirigeants du CODEP et COREG, ainsi qu’aux représentants des clubs qui ont fait le déplacement pour assister à cette manifestation. Saluons la présence de Mr ROUILLE, animateur de chez GEVEDIT, qui se fera un plaisir de nous faire découvrir le matériel propice aux cours de GYM. En conclusion, un message particulier à une personne qui a œuvré pour que notre club existe, en effet depuis plus de 40 ans, date de notre affiliation, elle a par ses conseils avisés, sa mémoire, sa détermination su nous guider.
Pour tout cela, un merci chaleureux et sincère à notre présidente d’honneur Mme Monique DELABYE.

Clin d’œil à Mr le Maire qui finit souvent ses discours par une citation. Voici la nôtre relevée dans les échos de la GYM en septembre 1982.
Avec un très petit effort quotidien, on peut être bien, éviter les maux du grand âge et parvenir à sa fin naturelle. En principe, il faudrait vivre jusqu’à 100 ans, si l’on meurt avant c’est que l’on a fait des erreurs. »

Principaux points du rapport d’activités:
Adhésions et affiliations pour la saison 2018/2019, 97 clubs affiliés, soit 6 992 licenciés, 305 dirigeants et 86 animateurs. Le CODEP, gère les salaires pour 56 clubs, soit un total annuel de 1272 bulletins.
Plusieurs réunions, stands et forums durant l’année ont eu lieu, avec une animation à la foire de Rouen en mars 2019 et deux séances de 30 min dispensées par Mme Patricia DUPONT. Le Club de St Aubin Sur Scie a reçu le label « Qualité club sport santé ». Manque de participants aux stages gratuits organisés durant la saison 2018/2019.
La formation au certificat de qualification professionnelle a validé 3 candidats sur 5 présentés. Cette journée s’est terminée par le verre de l’amitié offert par le comité départemental.

PostHeaderIcon Réunion publique du « PAPI »

Programme d’Actions de Prévention des Inondations de l’Arques et de la Scie – PAPI. Réunion publique du 6 novembre 2019, 18h – Sall’Inn de Rouxmesnil-Bouteilles.

Le territoire comprend 152 communes réparties en 8 EPCI, 5 cours d’eau et une façade littorale. Un porteur cohérent identifié; SMBVA avec un partenariat étroit avec le SBVSVS une stratégie initiée.

Les risques identifiés:

Débordements de cours d’eau

Remontées de nappe

Submersions marines

Ruissellements*

 

Qu’est-ce qu’un PAPI?

C’est un contrat entre les collectivités territoriales et l’Etat:

  • Promouvoir une gestion intégrée des risques d’inondation sur un bassin de risque cohérent
  • Réduire les conséquences dommageables sur les personnes et les biens.
  • Il n’impose pas d’obligation réglementaire, il est issu d’une volonté locale.
  • Il doit être en cohérence avec les politiques locales (Plan de Prévention des Risques, Plan de Gestion des Risques Inondation, Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux, Schéma de Cohérence Territorial, …).
  • Il doit respecter un cahier des charges national PAPI (3ème version).
  • Les maitres d’ouvrages identifiés peuvent bénéficier de financements de l’État et d’autres partenaires (jusqu’à 80%).
  • Il demande l’identification d’une structure porteuse, légitime et compétente: le Syndicat Mixte du bassin versant de l’Arques, en partenariat avec le Syndicat Mixte des bassins versants Saâne, Vienne et Scie.

Le cahier des charges

Il fixe un certain cadre pour l’élaboration des PAPI, il demande entre autres :

  • Le respect des 7 axes d’intervention définis: équilibre et complémentarité des actions
  • Une identification claire et le renforcement de la gouvernance
  • La prise en compte des enjeux environnementaux
  • La prise en compte des risques d’inondation par débordement de cours d’eau, remontée de nappe, submersion marine et ruissellement en amont des réseaux
  • La justification des actions du programme par Analyse Coûts-Bénéfices (ACB) ou Analyse Multicritères (AMC) (en fonction du montant prévu des opérations)
  • La concertation et la consultation du public avec obligation de résultat

Le Cahier des Charges PAPI 3 demande une Analyse Coûts Bénéfices (ACB) à partir d’un groupe d’actions structurelles cohérent à l’échelle du bassin versant de plus de 2M€.

L’objectif est de justifier l’intérêt des travaux par l’analyse des coûts du programme au regard de ses bénéfices attendus (ou dommages évités).

Si le coût est inférieur à 2M€, il nécessite quand même une justification économique des travaux, évaluant le montant des investissements par habitant protégé, ainsi que le montant des investissements rapporté aux montants des dommages estimés. A partir de 5 M€, une Analyse Multi Critères (AMC) doit être réalisée:

À la différence de l’ACB, l’AMC ne repose pas uniquement sur des valeurs économiques.

Elle permet de comparer plusieurs scénarii alternatifs dans des situations où aucune solution n’apparaît idéale. Elle demande d’évaluer les effets du projet sur les enjeux de santé humaine, d’environnement, de patrimoine culturel et d’économie, en comparant des indicateurs et des critères avec et sans mesure, pour plusieurs scenarii d’inondation.

Toutes les informations sont disponibles sur le site internet:

Papi-arques-scie.fr

Dans la rubrique « LE PAPI & VOUS », un questionnaire peut vous permettre de faire vos remarques sur le projet.

Il permet de «mesurer» la connaissance et la conscience du risque des participants. Il participe à la consultation du public dans le cadre de l’élaboration du projet.

Dans le cadre des 20 ans anniversaire des inondations de décembre 1999, le syndicat mixte du bassin versant de l’Arques organise une exposition sur la mémoire du risque.

Celle-ci, nommée Qui l’Eût Cru(e), sera l’occasion de faire un point d’information, ou de rappel, sur les missions du syndicat, les événements passés, sur ce qu’est une inondation, comment s’y préparer, quel est le rôle de chacun, etc.

Pour la voir:

  • Du 18 au 23 novembre en mairie de Neufchâtel-en-Bray
  • Du 2 au 6 décembre en mairie d’Envermeu
  • Du 10 au 15 décembre à la médiathèque Jean Renoir à Dieppe
  • Du 16 décembre au 31 janvier au musée Estran – Cité de la Mer à Dieppe
Défiler vers le haut