Évènements à venir
Loading...
Rechercher un article

Articles avec le tag ‘journée’

PostHeaderIcon Journée Défense Citoyenne

https://presaje.sga.defense.gouv.fr/

PostHeaderIcon Les journées du patrimoine

Depuis 2011, la commune participe aux journées du patrimoine. Dimanche 22 septembre 2019, de 14h à 18h, une centaine de personnes ont eu le privilège de visiter le Prieuré et la Chapelle St Thérèse. Au fil des visites, des renseignements historiques et culturels des lieux ont été dispensés par les élus (voir la rubrique « notre commune » du site Internet). Le bureau du Maire, la salle des mariages, la cave et le grenier, petit tour d’horizon de cette superbe bâtisse, qui intrigue et attise la curiosité des habitants des communes alentour et au-delà…..

PostHeaderIcon Journée des victimes de la déportation

Depuis l’adoption de la loi du 14 avril 1954, le dernier dimanche d’avril est consacré « Journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation ». La tragédie des camps de concentration nazis et le courage de ceux qui ont lutté pour la sauvegarde de la dignité humaine doivent rester présents dans les mémoires. Il faut, sans relâche, répéter que cette célébration n’est pas uniquement tournée vers l’histoire mais bien vers notre présent et notre avenir. La dénonciation du nazisme n’a de sens que si elle s’accompagne d’un combat acharné, sans la moindre compromission, contre les formes actuelles de résurgence de cette idéologie de mort. Ils ont été 150 000, politiques, résistants, juifs, tziganes, francs-maçons, … partis de France pour être déportés dans les camps d’extermination nazis. Ils n’étaient pas dans la norme de l’idéologie totalitaire. Dans notre vie de tous les jours, méfions-nous avec intelligence et discernement de ce qui nous ressemble trop, et apprenons toujours à nous enrichir de la différence des autres.

⇒Message cérémonie du 29-04-2018

Discours de Jean-Claude Grout

Les conflits qui déchirent le Moyen Orient et d’autres parties du monde, les millions de femmes, d’hommes et d’enfants obligés de fuir les lieux de combats, le terrorisme international, les semeurs de haine, la tentation des pays à se replier sur eux-mêmes au détriment de l’indispensable solidarité, tous ces éléments requièrent une action commune contre ces dangers qui menacent l’avenir.

La journée du souvenir nous donne donc l’opportunité de concrétiser notre hommage en lançant un appel pour que tous les efforts soient poursuivis afin de donner son plein sens à la devise de la République :   Liberté – Égalité – Fraternité

 

PostHeaderIcon Journée du Patrimoine édition 2017

La municipalité a fait le choix d’ouvrir les portes du Prieuré et de la Chapelle Ste Thérèse au public tous les deux ans. Ce lieu chargé d’histoire mérite toute notre attention et les élus mesurent la chance de posséder ce patrimoine qui représente le cœur de la commune. Nous nous sommes fait un plaisir d’accueillir et de guider les 150 visiteurs venus des alentours, de Paris, de la Grande-Bretagne et d’Allemagne. Ce dimanche 17 septembre, l’occasion leur était donnée de s’imprégner des lieux et d’assouvir leur curiosité.

Un peu d’histoire……….

Du 12ème au 14ème siècle, l’existence d’un prieuré cistercien et de vignobles est signalée dans le hameau de Bernesault (ancien quartier de Bouteilles). La date de construction du Prieuré remonte au 16ème siècle. Edifié pour servir de résidence principale à la famille d’Hacquenouville dont l’un des plus illustres membres fut Roger d’Hacquenouville, chambellan du roi de France Charles VI au début du 15ème siècle, le Manoir d’Hacquenouville fut également la propriété de la famille du compositeur Claude Delvincourt dont le grand-père avait acheté la demeure en  1869. L’illustre musicien y habita jusqu’à sa mort en 1954. Le monument, acheté par la commune en 1980 abrite depuis la  mairie. Une tourelle a été ajoutée au nord-est en 2001 pour  un meilleur accueil du public.

Le terrain sur lequel est édifiée cette chapelle a été offert à la commune par Claude Delvincourt, qui était alors président de l’Amicale des Anciens Combattants et Démobilisés de la Commune.

En 1928, les paroissiens ayant à leur tête M. le Maire Aristide Boutillier et le Baron Maurice de Ladoucette, décidèrent avec l´accord du diocèse, d´ériger une chapelle dédiée à « Sainte-Thérèse de l´Enfant Jésus ». Les vitraux ont été réalisés par le verrier Christian Bovin sur les dessins de Christiane Lalitte. Ils ont été bénis le 11 septembre 1994 par Monseigneur Duval, archevêque de Rouen, en même temps que la cloche « Marie » de l´édifice.