Évènements à venir
Loading...
Recherche
Archives
Adresse
Mairie
Rouxmesnil-Bouteilles
Rue du Champ de Courses
76370 Rouxmesnil-Bouteilles

Voir le plan

PostHeaderIcon Salon automnal de la création artistique

Salon dédié à l’art sous toutes ses formes, venez à la rencontre des artistes du 18 au 26 novembre salle Corentin Ansquer de 15h à 19h

 

Invitée d’honneur M.P. BENOIT-BASSET

Le principe même du paradoxe, stabilité éparpillée au monde, rigoureuse fantaisie. Une étrangère d’un peu partout mais surtout de nulle part. Son œuvre aux multiples facettes, à l’intériorité dense et rayonnante, est l’illustration parfaite de cette femme que la vie a longtemps mené au gré des vents et qui aujourd’hui, parfaitement épanouie, voyage en son for intérieur. Aller-retour permanent entre émotion et réflexion, découverte d’un monde unique et personnel où toutes les expériences d’une vie se fondent et se mélangent en un perpétuel dialogue entre intérieur et extérieur. (Charlotte Benoit)

Son travail de l’huile sur toile est très classique dans le traitement, mais avec une approche très personnelle, se plaçant dans la ligne de la nouvelle figuration… « Au départ, nous dit-elle, il y un thème que je souhaite traiter. Des idées me viennent sur la ou les représentations que je pourrais en faire…. Je travaille la plupart du temps sur plusieurs toiles, à cause du temps de séchage. Mais aussi parce que j’ai plusieurs idées différentes sur le thème choisi, une idée en amenant une autre… Je décline donc le thème en un certain nombre de toiles. »

 

Lors de votre visite vous pourrez participer à la tombola (2€)

pour gagner une œuvre offerte par notre invitée d’honneur

Discours intégral de Jean-Claude Grout au vernissage du salon automnal 2017

______________________________

PostHeaderIcon Récompenses des jeunes sportifs du 10 novembre 2017

 

Cette traditionnelle cérémonie des Récompenses est dédiée aux Jeunes Sportifs et aux personnes méritantes, 41 jeunes pratiquant le tennis, le basket, le tir et le football américain ont été récompensés, 5 personnes dévouées des 5 clubs représentés ont aussi été mises à l’honneur.
Cela permet aussi de mettre en avant les bénévoles qui œuvrent, en toute modestie pour le bon fonctionnement administratifs des clubs, pour les entraînements des jeunes, pour l’encadrement lors des compétitions, tournois et autres… Le nombre d’heures effectuées par toutes ces personnes est colossal, si celles-ci devaient être rémunérées le prix des licences exploserait, privant ainsi un très grand nombre de jeunes d’accéder à une activité sportive, bénéfique pour la santé et pour les valeurs qu’elle véhicule. C’est pour cela qu’il est important de saluer leur implication, de les encourager et surtout de les respecter !!
M. le maire l’a rappelé lors de son discours : « Cette cérémonie est l’occasion pour mes collègues élus et moi-même de vous rencontrer, toutes et tous réunis. L’occasion aussi de mettre l’accent sur les valeurs du sport, respect de l’adversaire, humilité face à l’effort, dépassement de soi, courage et passion.
Des valeurs qui valent aussi dans toute la société, et à tous les âges. Et ces valeurs, le sport a cette vertu de les enseigner. Les résultats qui sont les vôtres, ceux que vous obtenez sous les couleurs de vos clubs respectifs vous les devez à votre travail et votre persévérance bien sûr, mais aussi à l’investissement des bénévoles qui vous encadrent…… »
En savoir plus……….
Cette année, la municipalité a décidé de mettre à l’honneur deux judokas Rouxmesnilais combattant dans la catégorie moins de 50 Kg.

Gaëtan COSTHILES, Champion de Seine Maritime
Romain OSVALT, médaille de bronze au championnat de Seine Maritime.

ÉCOLE DE BASKET DU BCR
Sidonie RENOUF; Raphael BELLENGER-LOEUILLET; Nolan GODEFROY;
Lina GIRARD; Melvin MODARD; Sean BARQ; Gabin HALLEY-HY.

ÉCOLE DE TENNIS
Bérangère BOULEY; Paul BLAIN; Auguste SAGAERT; Léon SAGAERT;
Louis CHARIOT; Augustin BOLAND; Tom DEBONNE; Clément GODARD;
Charles RAGOT; Alex GARRIGUES; Aurélien BOLAND; Swan LONCKE;
Gaby LONCKE; Aristide BOLAND; Jamie FROMENTIN; Delovane RASOUL.

LE TIR CLUB
Hugo BENARD (pistolet); Caroline PAON (carabine); Agathe JUNG (carabine);
Jules AUBIN (carabine); Perrine AUBIN (carabine); Hugo LAFAYE (carabine);
Romane PELLEVILAIN (carabine); Antoine CAHEREC (carabine);
Axel DARGENT (pistolet); Mathis DELAUNAY (carabine); Lucas VAN AS (carabine)
Alex MARTIN (carabine); Clovis VERGNORY (carabine); Luka DECAYEUX (carabine);
Brice DUPUIS (carabine).

LES PIRATES DU FOOTBALL AMÉRICAIN
Julien JORDAN; Romain RAMPINI; Schneider VIGOT.

LES PERSONNES MÉRITANTES
Basket : Catherine LEHARANGER
Tennis : François CHANDELIER
Gym : Nicole CHEVALIER
Tir : Claude LANGLOIS

______________________________

PostHeaderIcon Cérémonie du 11 novembre 2017

Le temps exécrable n’a pas découragé les participants à la cérémonie, venus nombreux. Parents, enfants, représentants d’associations, enseignant et élus ont honoré de leur présence cette 99ème cérémonie du 11 novembre. Le déroulement s’en est trouvé quelque peu modifié, mais la ferveur est restée intacte. Toutes les générations étaient rassemblées pour cette commémoration, entendre les enfants de la classe de Mme LETESSIER réciter le texte « Nuit et brouillard de Jean FERRAT » fut poignant. C’est à travers eux que la mémoire se perpétue. Il y a 99 ans, des enfants ont connu l’horreur de la guerre et des hommes; que les générations à venir se nourrissent de ces témoignages pour que plus jamais cela n’ait lieu !!!

Texte PDF de nuit et brouillard de Jean Ferrat

Lilly-Rose * Anaïs M * Anaïs L * Inès * Garance * Louiza 

Alexane * Lucile * Clélie

Extrait du discours de Jean-Claude GROUT : « Notre rassemblement d’aujourd’hui permet d’exprimer, à l’échelon de notre commune, notre volonté de vivre ensemble avec un avenir fondé sur le passé de notre pays. Car comme le disait Aimé Césaire : « Un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir ». Aimé Césaire qui rappelle aussi que si la mémoire est un trésor à partager, c’est aussi une arme qui peut être manipulée, révisée, niée. Une citation qui résonne encore fortement aujourd’hui. »
En savoir plus……………

⇒Message de la Secrétaire d’Etat auprès de la ministre des armées

 

______________________________

PostHeaderIcon Attention au monoxyde de carbone !

Adoptez les gestes simples de prévention pour éviter l’intoxication …

Retrouvez tous les conseils de prévention sur le site:

https://www.normandie.ars.sante.fr/monoxyde-de-carbone-7

 

______________________________

PostHeaderIcon Voyage du club de l’Amitié 2017

Le Club de l’Amitié poursuit son tour de France des régions et des bonnes tables !!

Ils auront parcouru durant leur semaine, près de 3 500 km et plus de 13 villages et sites visités, sans oublier les nombreux restaurants et dégustations figurant au programme. Du 8 au 12 septembre, le petit groupe de 26 personnes a posé ses valises à Bielle, au cœur de l’authentique vallée d’Ossau dans les Pyrénées. Pays de l’ours et du vautour, où les hommes ont su garder intactes leurs traditions, leur patrimoine et leur manière de vivre… la Vallée d’Ossau est aussi une terre de tradition pastorale où l’histoire est racontée dans la pierre.


*BIELLE tire probablement son nom de l’occupation romaine réalisée par César en 51 avant J-C et son lieutenant Publius CRASSUS. Mosaïques, sarcophages et colonnes de marbre sont autant de vestiges de cette époque, ce village est classé pour ses bâtisses du XVIème siècle et pour son église Saint Vivien.
*J’ai honoré la table du roi Henri IV au XVIe siècle; jai pourtant failli disparaître et n’ai retrouvé tout mon lustre que dans la seconde moitié du XXe siècle, qui suis-je ? Le Jurançon bien sûr, ce vin blanc sec ou moelleux, à boire avec modération !! Les vignes poussent sur des pentes raides, les raisins subissent à la fois le climat océanique et le climat montagnard des Pyrénées.
*L’Espagne est à quelques heures, par le tunnel du Somport, il était donc incontournable de visiter la cathédrale de San Pedro de Jaca et sa citadelle. Après une longue montée dans la sierra de la Pena, à 1200 m d’altitude, le monastère Saint Juan de la Pena, apparaît minuscule, mais spectaculaire !!

La semaine se poursuit sur le même rythme :
*la falaise aux vautours où vivent ces grands rapaces à proximité de Bielle.
Biarritz et Saint-Jean de Luz, toutes deux réputées pour être de grandes stations balnéaires, propice à une balade en mer.
*Curiosité de la région, les grottes de Bétharram, les entrailles des Pyrénées se dévoilent : sur 5 étages et sur un parcours de 2,8km de long en petit train, en bateau sur un lac souterrain et à pied, plusieurs salles sur différents niveaux et des impressionnantes formations géologiques (stalactites, stalagmites, drapés, borderies de pierre …) à plusieurs stades de croissance.
*Navarrenx, première cité bastionnée de France, étape incontournable sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle, l’une des plus anciennes villes du Béarn, Orthez et Oloron Sainte Marie sont elles aussi des communes riches par leur patrimoine culturel et architectural.
*Ce périple, s’achève par une visite plus spirituelle, qui rassemble par jour des milliers de visiteurs de toutes nationalités. Lourdes et sa basilique de style romano-byzantin, est le symbole d’œcuménisme. Inscrites autour d’une croix grecque, ses 15 chapelles glorifient les quinze mystères du Rosaire grâce à l’art de la mosaïque. Ces mosaïques, dont la restauration s’est achevée en 2005, sont considérées comme le chef d’œuvre du maître mosaïste incontesté du XIXème siècle, G.D Facchina qui a, entre autres, réalisé les fresques de l’Opéra Garnier de Paris.

La France regorge de fabuleuses régions à découvrir où la gastronomie et les vieilles pierres sont indissociables. À travers ses voyages, le club de l’Amitié nous fait partager ces instants d’amitiés, cultivés, façonnés, précieux et fragiles, tout comme ce patrimoine culturel et gastronomique, il faut les préserver !

______________________________

PostHeaderIcon Un bonbon ou un sort !!!

*******************************************************************************************

           (Photos montages: Isabelle Sahut)

Pour Halloween, les enfants du TAP de la maternelle

ont fabriqué des chauves-souris.

C’est avec attention et application que les enfants

ont peint et décoré leur chauve-souris !!!!!

Vous les avez peut-être reconnus lors de leur passage,

dont la formule maléfique était un bonbon ou un sort, ha, ha, ha  !!!!

 

______________________________

PostHeaderIcon Octobre mois des aînés

 

Le repas des aînés est un moment attendu de tous !! Cette invitation concerne toutes les personnes de plus de 65 ans de la commune. Ce dimanche 22 octobre 2017, les élus et la troupe « Artistes Promotion » ont chaleureusement accueilli les nombreux convives. « L’automne au jardin » ce thème 2017, choisi par la commission animation, a inspiré l’équipe d’élus en charge de la préparation, avec une décoration aux couleurs de saison. L’automne s’est naturellement invité dans notre assiette, le menu concocté par Sébastien DUBOST du restaurant l’Éolienne de Rouxmesnil-Bouteilles a mis en avant les produits régionaux de saison. Coquilles St Jacques, endives et champignons des bois ont éveillé nos papilles !!

La Table, c’est l’endroit de détente et de convivialité par excellence… C’est pourquoi, il faut également utiliser son imagination pour venir compléter les efforts de la cuisine.

                                                                    Bernard Loiseau

Cette après-midi est aussi le moyen de mettre à l’honneur les doyens de la journée, Marcelle VERROUST et Bernard LESSARD, respectivement âgés de 94 et 91 ans. Les années qui passent n’entament en rien leur bonne humeur et le plaisir partagé d’être ainsi honorés.

______________________________

PostHeaderIcon Isabelle Décamps: nouvelle directrice de la maternelle

*

Madame Isabelle Décamps, la nouvelle directrice de l’école maternelle « Les Farfadets » a pris ses fonctions en septembre, voici en quelques lignes son portrait, son parcours professionnel…… et ses idées sur la pédagogie enseignée.

 

Propos recueillis par Mme Villard :

«  Je sais très tôt que je veux exercer un travail lié aux enfants. Je commence par faire du babysitting puis je deviens animatrice en Centre de Loisirs et en colonie  de vacances  (en Corrèze, en Espagne…). Après un BAC A4  (philo option mathématiques) au lycée Ango, je fais une formation d’éducatrice de jeunes enfants à l’IFEN au Havre (Institut de Formation des Éducateurs de Normandie). J’y découvre des pédagogues comme Decroly, Freinet, Montessori… Je pars dans l’Oise et travaille en Foyer de l’Enfance puis en IME (Institut Médico-Educatif) auprès d’enfants handicapés.

Pendant mes vacances, je continue l’animation, devient Directrice de CLSH (Centre de Loisirs Sans Hébergement). Avec les Francas (Francas est un mouvement d’éducation populaire créé en 1944 par des militants provenant des Éclaireuses Éclaireurs de France), nous y mettons en place des «  coins livres ». Je découvre la richesse de la littérature enfantine… Je travaille à mi-temps à l’IME pour suivre des cours à la Faculté d’Amiens, je décroche un stage à la « bibliothèque de la joie » par les livres Clamart, une référence à l’époque… je deviens bibliothécaire pour enfants.

Je reviens sur Dieppe pour un remplacement de 8 mois à la médiathèque du CAC Jean Renoir. Après une courte période de chômage et ne voulant pas repartir en région parisienne, je passe le concours d’entrée à l’Ecole Normale et deviens Institutrice en 1989.

D’abord « Brigade » (remplaçante) en maternelle puis « Triplette » : je fais 3 tiers du temps scolaire dans 3 classes différentes dont les titulaires étaient maîtres formateurs. J’apprends beaucoup à leurs côtés. Je travaille ensuite en élémentaire pendant 15 ans dans tous les niveaux et souvent en cours double ou même triple. Après la naissance de mon troisième enfant, en 2004, je décide de retourner en maternelle. En 2009 je demande et obtiens un poste de Directrice à l’école maternelle Elsa triolet qui comporte deux classes. J’ai alors une classe de TPS, PS, MS (toute petite section, les deux ans, petite section les 3 ans et  moyenne sections les 4/5 ans.). en 2012, une troisième classe est ouverte et j’ai alors une classe de TPS/PS. Je découvre le blog de d’Isabelle Léger « École petite section », l’importance de l’aménagement de la classe, l’accueil de l’enfant et de sa famille, des artistes à l’école, des albums jeunesse.

Je découvre aussi Céline Alvarez  et décide de mettre en place des ateliers autonomes. En discutant avec des amies enseignantes, je découvre que dans la circonscription voisine de la mienne, un groupe de réflexion sur la pédagogie Montessori, Céline Alvarez, les classes multi niveaux… a débuté et que des classes et  des écoles comme celle de Rouxmesnil-Bouteilles se lancent dans l’aventure. Très intéressée, je participe de justesse au « mouvement » (redistribution, sur le volontariat, des postes des enseignants qui a  lieu chaque année.)…..et…obtiens le poste laissé vacant par le départ en retraite de la Directrice… »

                                                                                                                           Isabelle Décamps

______________________________

PostHeaderIcon Octobre rose

Avec environ 54 062 nouvelles personnes touchées chaque année, le cancer du sein est le plus répandu des cancers féminins. Près d’une femme sur neuf sera concernée au cours de sa vie, le risque augmentant avec l’âge. Moins de 10% des cancers du sein surviennent avant 40 ans. L’incidence augmente ensuite régulièrement jusqu’à 65 ans. Ceci, associé au fait que la densité de la glande mammaire est moins importante à cet âge, justifie le choix de la tranche d’âge de 50 à 74 ans retenue pour le dépistage organisé.
Après avoir doublé entre 1980 et 2005, l’incidence semble désormais en phase de stabilisation. Plus encourageant encore, la mortalité (nombre de décès/an) n’a, elle, pas augmenté depuis les années 80. Le résultat d’énormes progrès, tant au niveau du dépistage que de la prise en charge médicale de la maladie. Pour preuve, aujourd’hui, plus de 3 cancers du sein sur 4 sont guéris en sachant que tous les types de cancers n’ont pas le même pronostic !
Informations recueillies sur le site : https://www.ligue-cancer.net/localisation/sein/

Pourquoi octobre rose ?

Octobre est le mois de la lutte internationale contre le cancer du sein et rose la couleur du ruban qui symbolise cette lutte,
pour rappeler l’importance du dépistage, mais aussi sensibiliser, informer, communiquer.
A cette occasion, comme dans de nombreuses villes d’Europe et du Monde, Rouxmesnil-Bouteilles s’est associé à cet événement en illuminant Le Prieuré en rose et en organisant une balade solidaire de 4,5 km, parcours sans grande difficulté qui a rassemblé plus de 100 personnes (hommes, femmes et enfants)  et permis la collecte de 282€ de dons qui ont été reversés à la ligue contre le cancer du sein.  

______________________________

PostHeaderIcon Campagne de sensibilisation de la Croix-Rouge

 

Depuis toujours, la Croix-Rouge française s’engage sur tous les fronts de la détresse. Auxiliaire des pouvoirs publics, elle a pour objectif de venir en aide à toutes les personnes en difficulté. En tant qu’association de proximité, la Croix Rouge est implantée localement sur l’ensemble du territoire pour répondre efficacement aux besoins. Ainsi, ce sont plus de 58 000 bénévoles qui s’investissent jour après jour au plus proche de la population française.

Pour pouvoir continuer à agir, une campagne de sensibilisation du grand public aura lieu à Rouxmesnil-Bouteilles

du 6 novembre au 2 décembre 2017.

Une équipe ira à la rencontre des habitants, vêtue aux couleurs de l’association et munie d’un badge. Cette campagne ne fera l’objet, d’aucune quête en espèces ou en chèques, elle vise à informer, sur la mission d’intérêt général de la Croix-Rouge et pour trouver de nouveaux soutiens réguliers.

 

 

______________________________

PostHeaderIcon 6 ème salon de la photographie

14 artistes de styles divers et le Photo Club de Rouxmesnil-Bouteilles

vous attendent

salle Corentin Ansquer, jusqu’au dimanche 15 octobre 2017

 

Chaque instant est un miracle. Une fois saisi (ou pas), l’instant offre juste avant une photo éventuelle : de l’extase, de la mélancolie, de la joie, de la peur, de l’envie, de la vie… Lors de la photo : l’instant offre encore … de l’extase, de la mélancolie, de la joie, de la peur, de l’envie, de la vie …

Et ensuite : ainsi de suite lorsque l’on recadre, filtre, densifie chacune de nos prises… 

Voir serait donc aller et venir sur les choses, serait comme n’en jamais finir en quelque sorte en devenir.

Voir serait aussi penser, repenser, passer, repasser, serait alors comme vouloir encore et à nouveau la chose à deviner. Devenir et deviner, 4 consones, 3 voyelles, identiques.

Autant de combinaisons que chacun d’entre nous, sensible, souhaiterait articuler, proposer, échanger, faire partager en un jeu de pensées jamais cessées.

Patrick CANHAN

Extrait du discours du maire,Jean-Claude GROUT : « Au fil des ans, ce salon s’installe comme un rendez-vous incontournable, un salon au cours duquel certains artistes vont exposer pour la 1ère fois de leur parcours de photographe ce qui est le cas je crois pour notre invité d’honneur. Le terme « photographie » vient du grec : photo qui signifie lumière, et graphein qui veut dire écrire, peindre ou graver.

L’art photographique est donc en quelque sorte une « écriture de lumière ».

Vous n’êtes pas sans savoir que l’histoire de la photographie a connu une évolution incroyable depuis son invention, imaginez-vous, la toute première photographie au monde qui fut produite par Nicéphore Nièpce en 1827 avait nécessité un temps de pause de plus d’une journée ! » 

Envie d’en savoir +………………

Lors de votre visite vous pourrez participer à la tombola(2€) pour gagner

une œuvre offerte par notre invité d’honneur

le tirage au sort aura lieu dimanche 15 octobre à la clôture du salon

 

 

______________________________

PostHeaderIcon Les chasse marée de la Varenne

Recherche historique………..

Les membres bénévoles de l’association « le chasse marée de la Varenne de Dieppe à Paris, une vallée d’énergies » ont entrepris de vastes recherches pour définir le tracé des trois chemins utilisés depuis la nuit des temps, pour ravitailler Versailles et Paris en poissons frais. Les « chasse marée » étaient des  attelages hommes, chevaux, carrioles, qui,  en une nuit à travers plaines et surtout forêts et au plus vite, pour garantir la fraîcheur de leurs livraisons, arrivaient à Paris par la porte des poissonniers, la rue du Faubourg Poissonnière, et enfin Les Halles.

Notre travail actuel résulte de multiples consultations d’archives, de rencontres et d’incessants trajets de repérages.

Tout récit d’un ascendant familial, d’un voisin, toute connaissance ou observation individuelle, tout témoignage, toute photo, tout livre, article de journal, nous aideront à reconstruire cette histoire qui fit la notoriété de notre territoire. Cette  énergie  homme/cheval aura représenté une grande page de sa vie économique et sociale.

Notre objectif est de faire de ces chemins des lieux de rencontres, de partages et de promotion de notre « savoir faire » et de l’énergie que nous y déployons, à titre d’entreprise ou individuel.

Attention : Il existait des centaines de chemins de chasse marée en France- Notre ambition se limite à  ceux qui traversaient ou passaient à proximité de votre commune .

N’hésitez pas à nous contacter :

Par courrier : Christine Dassonville -chemin aux galets-76680 Saint Saëns

Par courriel : chassemaree-varenne@orange.fr  

Téléphone : 06 20 42 10 95

______________________________