Évènements à venir
Loading...
Rechercher un article

Articles avec le tag ‘boulangerie’

PostHeaderIcon Des galettes au service des pompiers

Pour chaque galette vendue, 1 € sera reversé à l’association des pupilles des pompiers.

Avis aux fabophiles ! Alors que 95 % des fèves sont fabriquées en grande série en Asie, la boulangerie de Rouxmesnil-Bouteilles a choisi des fèves françaises. À cette occasion, elle dévoile une série de 4 fèves uniques et exclusives. Corinne & Alain Martin, aux commandes de la boulangerie depuis 2015 expliquent : « Les pompiers donnent leur temps sans compter. Avec nos galettes, on veut leur exprimer notre gratitude et notre solidarité. »

Les fèves sont en porcelaine. Elles sont décorées une à une à la main en France, dans un atelier qui apprend aux personnes loin de l’emploi à trouver leur place dans la vie professionnelle. « A l’image du savoir-faire artisanal, nos galettes sont uniques, alors nos fèves aussi ! » Aiment souligner Corinne & Alain Martin.

En France, 9 français sur 10 en partagent une avec des amis, entre collègues ou en famille. 85 % de la population fête l’Épiphanie (sondage Opinion Way) et 30 millions de galettes sont vendues chaque année. Autant dire que la galette qu’elle soit briochée, à la frangipane ou autre spécialité est devenue l’incontournable gourmandise du début d’année.

PostHeaderIcon Stationnement devant la boulangerie

Depuis l’ouverture de la boulangerie du Prieuré en septembre 2015, nous avons constaté que le stationnement de la clientèle aux abords de ce commerce n’était pas des plus conforme au code de la route, tant pour les piétons que pour les automobilistes. Le manque de places de stationnement se faisait cruellement sentir.
Les travaux d’aménagement de quatre places de stationnement (durée de 10 minutes maximum), sont aujourd’hui achevés. Dans le même temps, le rétrécissement de la chaussée va permettre de ralentir la circulation et de conserver un trottoir aux normes, permettant à tous les usagers une utilisation sécurisée. De plus, celui-ci a été légèrement surélevé pour récupérer l’eau en cas de forte pluie.
Le coût global pour cet aménagement s’élève à 83 000 € TTC entièrement financé par la commune.
Malgré les efforts engagés par la Municipalité, on déplore encore des stationnements gênants sur le trottoir. Si besoin, nous vous rappelons, que le garde champêtre peut être amené à verbaliser les contrevenants indélicats.