Évènements à venir
Loading...
Recherche
Archives
Adresse
Mairie
Rouxmesnil-Bouteilles
Rue du Champ de Courses
76370 Rouxmesnil-Bouteilles

Voir le plan

Articles avec le tag ‘recensement’

PostHeaderIcon

.

– Dans le Grain de Sel n°26 de janvier 2013,  page 37 il faut lire : RÉSULTAT DU DERNIER RECENSEMENT AU …………..1er JANVIER 2013 : 2 072 habitants.

– A la question n°4 du jeu concours, il y a une petite erreur de date, Il faut lire : Qui fonda le Club de basket le 31 mai 1949 ?

Avec toutes nos excuses.

La Commission Communication.

PostHeaderIcon Recensement du 19 Janvier au 18 Février 2012

A quoi sert le recensement général de la population ?

L’objectif est de comptabiliser les logements et la population vivant en France et de connaître leurs caractéristiques (âge, profession exercée, éléments de confort du logement…). Toutes ces informations anonymes sont ensuite mises à la disposition de tous sur le site Internet de l’INSEE et des pouvoirs publics afin de les aider à prendre des décisions adaptées aux besoins de la population, notamment en matière de logements ou d’équipements publics.

Comment se déroule un recensement ?

Un agent recenseur, employé par votre commune, va venir à votre domicile pour vous déposer un bulletin individuel et le questionnaire concernant votre logement. Cet agent sera porteur d’une carte tricolore comportant sa photo et signée du maire. Vous pouvez remplir les documents et les remettre directement à l’agent ou les conserver. Dans ce cas, l’agent repassera à votre domicile pour les récupérer.

Comment reconnaître l’agent recenseur ?

L’agent recenseur est recruté et encadré par la commune. Il possède une carte tricolore avec sa photo et signée par le maire. Toute personne recensée est en droit d’exiger la présentation de cette carte lors du passage de l’agent recenseur. Elle peut aussi vérifier son identité en téléphonant à la mairie.


Les agents recenseurs de la commune

Si je ne souhaite pas remettre mes questionnaires à l’agent recenseur ?

Dans ce cas, vous pouvez les transmettre directement à votre mairie (pour nous: Rouxmesnil-Bouteilles) ou à la direction régionale de l’INSEE, située généralement dans la même commune que la préfecture de votre région. (Pour nous : Rouen)

Les réponses au recensement sont-elles obligatoires ?

Oui. La loi du 7 juin 1951 rend obligatoire la réponse aux questionnaires. Elle prévoit une amende en cas de refus de répondre.

En contrepartie de ce caractère obligatoire, l’INSEE assure la confidentialité des informations. Il est le seul destinataire de toutes les informations recueillies et ne peut les communiquer à quiconque pendant un délai de 75 ans.

Pourquoi votre réponse est importante ?

Pour que les résultats du recensement soient de qualité, il est indispensable que chaque personne enquêtée remplisse les questionnaires qui lui sont fournis par l’agent recenseur. Participer au recensement est un acte civique et aux termes de la loi du 7 juin 1951 modifiée, c’est également une obligation.

Que se passe-t-il en cas d’absence ?

Si vous êtes souvent absent de votre domicile, vous pouvez confier vos questionnaires remplis, sous enveloppe, à une personne de votre immeuble qui les remettra à votre agent recenseur. Vous pouvez aussi les retourner directement à votre mairie ou à la direction régionale de l’Insee, les frais d’affranchissement sont alors à votre charge.

Je n’ai pas vu l’agent recenseur, à qui dois-je m’adresser ?

Si vous habitez une commune de moins de 10 000 habitants qui fait partie du groupe réalisant l’enquête de recensement en 2011 (vous pouvez le vérifier en vous reportant à « Êtes-vous recensé cette année ? ») et que vous n’avez pas été recensé, vous pouvez vous adresser à votre mairie qui fera le nécessaire.

Nous vous remercions à l’avance de faire bon accueil à l’agent recenseur qui se présentera chez vous entre le 19 janvier et le 18 février 2012.

                                                                                                      

                                                                                               La Commission Communication