Évènements à venir
Loading...
Recherche
Archives
Adresse
Mairie
Rouxmesnil-Bouteilles
Rue du Champ de Courses
76370 Rouxmesnil-Bouteilles

Voir le plan

Articles avec le tag ‘poète’

PostHeaderIcon REPAS DES AÎNÉS

Le 24 octobre 2010 dans la Salle Corentin Ansquer, a eu lieu le traditionnel repas des aînés de notre commune.

150 personnes s’étaient inscrites et comme l’a dit Jean-Claude Grout lors de son discours de bienvenue : la joie des autres est une grande part de la nôtre.

C’est dans un décor de vendange, décors magnifiques réalisés par Marie-Laure Delahaye et Martine Buisson toutes deux Conseillères Municipales, qu’ont été mis à l’honneur Mr et Mme Duval, les doyens de cette manifestation.

Après un copieux repas, deux animateurs ont fait danser tous les convives pour le plus grand plaisir de tous. C’est vers 19 heures que s’est clôturée cette journée festive avec la promesse de nous revoir tous l’an prochain.

.

Monsieur DUVAL, doyen de notre journée est également un poète :

Après une vie bien remplie entre la déportation en Allemagne, la guerre d’Indochine de 1951 à 1955 puis enfin garagiste à Aubermesnil-Beaumais jusqu’en 1982, Jean Duval a noirci des milliers de pages pour le seul plaisir d’écrire.

Des textes touchants, d’autres humoristiques ou bien encore des textes de chansons. C’est souvent avec plaisir qu’il écrit un texte de poésie lors d’une fête familiale ou pour ses amis.

Vers ou prose Jean Duval n’a pas de préférence, il écrit comme ça lui vient, sur le coin d’une table, sur un morceau de papier…à n’importe quel moment de la journée.

Il grave ainsi les moments présents, il écrit ce qu’il ressent et ce qu’il veut faire partager, parfois bien des années plus tard.

Il est le témoin de son temps et nous laisse une quantité impressionnante de textes tous aussi plaisants les uns que les autres.

Nous avons extrait de sa collection de textes, celui-ci écrit en 1951 à Hoc-Mon en Indochine, nous vous le laissons découvrir :

.

Par la fenêtre ouverte

.

Par la fenêtre ouverte………………………………………………………………………………. Dans un halo de vapeur

Pénètre une fraîche brise……………………………………………………………………………Tu t’effaces et puis plus rien

Je devine la vallée verte……………………………………………………………………………..Je me réveille le visage en sueur

Dans le ciel, les étoiles luisent.…………………………………………………………………….Un cauchemar qui part et revient.

.

J’ai sommeil, mais rien à faire………………………………………………………………………Je ne pourrais plus dormir

Le climat me mine et me rend nerveux.…………………………………………………………Des idées folles me rongent,

L’esprit voyage à travers l’univers………………………………………………………………..Je ne veux plus, non, plus souffrir

Et va se poser sous d’autre cieux.………………………………………………………………….Je ne veux plus de ces songes.

.

Et c’est près de toi qu’il se pose……………………………………………………………………..La fatigue a le dessus

Il te voit, caresse ta silhouette,……………………………………………………………………..La brise fraîche pénètre,

Il t’admire dans ta robe rose………………………………………………………………………….Les bruits de la nuit s’atténuent,

Tes cheveux flous, ton image muette.……………………………………………………………Plus rien, que la fenêtre ouverte.

.

Je sens tes mains sur mon visage…………………………………………………………………………….Julien Duval -1951-

Mes lèvres effleurer les tiennes

Qu’il dure, qu’il dure le doux mirage

Où je te veux, vite sois mienne.