Évènements à venir
Loading...
Recherche
Archives
Adresse
Mairie
Rouxmesnil-Bouteilles
Rue du Champ de Courses
76370 Rouxmesnil-Bouteilles

Voir le plan

Articles avec le tag ‘déportation’

PostHeaderIcon Journée des victimes de la déportation

Depuis l’adoption de la loi du 14 avril 1954, le dernier dimanche d’avril est consacré « Journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation ». La tragédie des camps de concentration nazis et le courage de ceux qui ont lutté pour la sauvegarde de la dignité humaine doivent rester présents dans les mémoires. Il faut, sans relâche, répéter que cette célébration n’est pas uniquement tournée vers l’histoire mais bien vers notre présent et notre avenir. La dénonciation du nazisme n’a de sens que si elle s’accompagne d’un combat acharné, sans la moindre compromission, contre les formes actuelles de résurgence de cette idéologie de mort. Ils ont été 150 000, politiques, résistants, juifs, tziganes, francs-maçons, … partis de France pour être déportés dans les camps d’extermination nazis. Ils n’étaient pas dans la norme de l’idéologie totalitaire. Dans notre vie de tous les jours, méfions-nous avec intelligence et discernement de ce qui nous ressemble trop, et apprenons toujours à nous enrichir de la différence des autres.

⇒Message cérémonie du 29-04-2018

Discours de Jean-Claude Grout

Les conflits qui déchirent le Moyen Orient et d’autres parties du monde, les millions de femmes, d’hommes et d’enfants obligés de fuir les lieux de combats, le terrorisme international, les semeurs de haine, la tentation des pays à se replier sur eux-mêmes au détriment de l’indispensable solidarité, tous ces éléments requièrent une action commune contre ces dangers qui menacent l’avenir.

La journée du souvenir nous donne donc l’opportunité de concrétiser notre hommage en lançant un appel pour que tous les efforts soient poursuivis afin de donner son plein sens à la devise de la République :   Liberté – Égalité – Fraternité

 

PostHeaderIcon En mémoire des victimes de la déportation

La Journée nationale du souvenir des victimes de la déportation honore la mémoire de tous les déportés sans distinction et rend hommage à leur sacrifice. Des millions de Juifs et des groupes minoritaires qui ont été assassinés par les nazis pendant l’Holocauste dans la Deuxième Guerre Mondiale des années 1930 et 40. L’Holocauste, un programme d’État systématique et planifié visait à tuer des millions de Juifs et d’autres groupes minoritaires en Europe, était l’un des génocides les plus horribles de l’histoire avec environ 11 millions de vies perdues.

Cette journée a pour vocation de rappeler à tous ce drame historique majeur, les leçons qui s’en dégagent, pour que de tels faits ne se reproduisent plus. Cette cérémonie se déroule chaque année le dernier dimanche d’avril. En 2017 elle a lieu le 30 avril. Cette date a été retenue en raison de sa proximité avec la date anniversaire de la libération de la plupart des camps, et parce qu’elle ne se confondait avec aucune autre célébration nationale ou religieuse existante.

Notre commune a honoré, dimanche deux de nos concitoyens, M. et Mme LEPRONT, dont la place du monument aux morts porte leur nom. Jean-Baptiste Lepront, fut interné le 23 août 1943 à l’âge de 25 ans, puis déporté le 27 janvier 1944 au camp de Buchenwald, il sera libéré le 4 juin 1945.

Paulette Lepront, fut internée alors qu’elle n’avait que 18 ans, déportée le 3 février 1944, elle passera 14 mois et 23 jours au camp de Ravensbrück.

Ces deux survivants furent marqués à jamais, tant sur le plan psychologique que physique. De leur vécu et de leur souffrance, ils n’en parlaient pas, sans doute pour ne pas faire resurgir les blessures du passé,  nous ont confié avec émotion et pudeur deux membres de la famille Lepront, présents à la cérémonie.