Évènements à venir
Loading...
Recherche
Archives
Adresse
Mairie
Rouxmesnil-Bouteilles
Rue du Champ de Courses
76370 Rouxmesnil-Bouteilles

Voir le plan

Articles avec le tag ‘américain’

PostHeaderIcon 75ème anniversaire de la chute du bombardier américain Libérator B 24

Nous étions nombreux près de la stèle érigée en 2002 à la mémoire des 12 victimes (10 militaires américains et deux civils Rouxmesnilais), ce lundi 11 février 2019,  pour commémorer le 75ème anniversaire de la chute du bombardier américain Libérator B 24 baptisé « Lonesome Polecat » et honorer ceux qui ont perdu la vie et qu’on ne devrait jamais oublier.

La mémoire n’a pas de date d’expiration, alors que le nombre des survivants, des vétérans et des témoins diminue, il nous revient de veiller à ce que les leçons de l’histoire soient léguées aux futures générations afin de transmettre les valeurs pour lesquelles des hommes et des femmes ont combattu et quelquefois donné leurs vies.Autour de la stèle se trouvaient pas moins de 7 citoyens américains ayant fait le déplacement pour rendre un hommage à leur oncle, grand-oncle et  arrière grand-oncle,  Herbert Garrow,  qui était l’un de ces héros venus des États-Unis combattre l’occupant.   Jennifer et Brian DE VALLANCE, Jackson et Heyden (leurs 2 fils). Linda BALDWIN,  Judy et Rick BALKIN).  Leur présence a été pour nous toutes et tous un honneur.

« En temps de guerre, les hommes font des choses qu’ils ne feraient pas dans un autre contexte. Quand ils sont au bord du précipice, au bord du gouffre, les individus ont des courages incroyables. Cependant personne n’est assez insensé pour préférer la guerre à la paix  car en temps de paix les fils ensevelissent leurs pères et qu’en temps de guerre les pères ensevelissent leurs fils…..Cette commémoration  si modeste soit-elle, est organisée avec émotion, respect et  sincérité…. Elle n’a d’autre but que d’entretenir les mémoires collectives, la mémoire de ces valeureux soldats qui ont donné leur vie pour que  nos vies aujourd’hui soient ce qu’elles sont, dans un pays libre et démocratique….. » (Discours de Jean-Claude GROUT, Maire)

Les élèves de Mme Hamon ont préparé et lu un texte en anglais avant d’entonner La Marseillaise.(Lectures des enfants)

De retour dans la mairie au son de la Cornemuse, Jackson De Vallance, très attaché à cette commémoration, nous a lu un texte(envie de lire le texte…) de sa composition…. Un moment d’émotion pour nous tous…. Diane Boutier, citoyenne franco–américaine  et membre de l’Association Jubilée, nous a servi d’interprète et nous a expliqué l’importance que représente, aux États-Unis, cette commémoration.

En nous remettant le courrier( courrier original) du Secrétaire aux Affaires Internationales de la US AIR FORCE et le cadre représentant l’emblème du Pentagone  (Département de la Défense des Etats-Unis se trouvant à Arlington) , offert par l’un des hauts responsables  de ce département de la défense des États-Unis,  les familles américaines nous ont assuré de leur reconnaissance et ont promis de revenir pour une prochaine commémoration.

PostHeaderIcon Visite du cimetière Américain de Colleville sur Mer

 

Samedi 30 juin, le Conseil Municipal, Mme Delabye et Mme Reine, toutes deux membres des Anciens Combattants, Jean-Marie Robbe, porte-drapeau des Anciens Combattants, Mme Annie Legrand, Mr Cailly, membres du CCAS et Mme Cailly ont répondu à l’invitation de Mme Diane Boutier, Franco-Américaine, Membre du Bureau de l’Association Jubilée de Dieppe. Diane Boutier, guide des plages du débarquement a tenu à nous faire visiter le cimetière américain de Colleville sur Mer, compte tenu de notre implication lors de la commémoration du 11 février 1944 faisant suite au crash d’un avion américain sur notre commune, tuant l’équipage et deux civils.

Au cœur des plages du débarquement de Normandie, le cimetière américain de Colleville sur Mer surplombe la plage  qui a été  un point stratégique de ce débarquement. Cette plage a été rebaptisée pour l’occasion : Omaha Beach. Aujourd’hui,  le cimetière américain d’Omaha Beach célèbre la mémoire des soldats et civils morts pour la liberté. Ce lieu a été concédé à perpétuité par la République Française aux Etats-Unis d’Amérique.

Dès l’entrée, nous avons été saisis par la grandeur (70 hectares rassemblant les tombes de  9 387 soldats tombés au combat) et le recueillement qu’inspire le lieu avec la chapelle, le mémorial et le jardin des disparus,  « Nul n’entre ici par hasard. »

Un vent froid et un ciel gris nous ont accueillis lors de notre arrivée après trois heures de bus, la première étape et notre première conférence sous l’égide de Diane nous a  été donnée bien  au chaud autour d’un café. Le site méritait bien un arrêt et quelques explications…Diane avec son art de la présentation et avec mille petites anecdotes nous a captivés tout au long de cette matinée.

Dès l’entrée, un magnifique Mémorial  en demi-cercle nous accueille.  Sur ses murs sont exposées des cartes gravées dans la pierre représentant les phases successives de la bataille : l’action des commandos aéroportés, le plan naval du débarquement et le déploiement des combats sur les quatre plages de ce secteur.

Au centre une statue de bronze représente « l’Esprit de la jeunesse Américaine s’élevant au-dessus des flots ». Dans le prolongement du bassin où se reflète le Mémorial s’étire la grande allée desservant les dix carrés de tombes où reposent quelques 9 387 soldats dont 4 femmes et 307 inconnus.

Dans le jardin du souvenir, derrière le Mémorial, les noms de 1 557 disparus dans la région sont gravés sur un mur en arc de cercle, puis à perte de vue sont alignées les stèles de marbre blanc d’Italie en forme de croix latine ou d’une étoile de David. Il n’y a pas de hiérarchie dans la mort, les tombes sont donc rangées par ordre alphabétique….les stèles sont toutes tournées vers l’Ouest, vers « le pays »…

Ici plus qu’ailleurs, la terre porte les empreintes de son histoire. La visite est impressionnante et empreinte d’émotion, elle  permet de réaliser l’importance des combats et du sacrifice humain.

Au centre du cimetière se trouve une chapelle qui abrite un autel de marbre noir portant l’inscription : « Je leur donne la vie éternelle et ils ne périront jamais ». Sous le dôme une mosaïque colorée symbolise l’Amérique bénissant ses enfants lors de leur départ vers le combat pour la Liberté.

Une guide,  nous a tout d’abord emmenés vers une table d’orientation face à la mer pour nous expliquer le déroulement de l’assaut militaire sur les quatre plages de ce secteur. Ensuite, nous nous sommes dirigés vers les tombes des soldats morts dans notre commune où nous avons déposé au pied de chaque stèle une rose pour symboliser notre devoir de mémoire.

En fin d’après-midi, nous avons  assisté à la « cérémonie des couleurs ». (Descente et pliage du drapeau américain au son d’un hymne militaire et de la sonnerie aux morts). Un  grand moment d’émotion nous a été réservé par Diane Boutier : un second drapeau américain a été élevé puis redescendu après une minute de silence. Ce drapeau offert par Diane et célébré comme il se doit  a été remis à Mr Le Maire avec un certificat d’authenticité.