Évènements à venir
Loading...
Recherche
Archives
Adresse
Mairie
Rouxmesnil-Bouteilles
Rue du Champ de Courses
76370 Rouxmesnil-Bouteilles

Voir le plan

PostHeaderIcon Journée du Patrimoine édition 2017

La municipalité a fait le choix d’ouvrir les portes du Prieuré et de la Chapelle Ste Thérèse au public tous les deux ans. Ce lieu chargé d’histoire mérite toute notre attention et les élus mesurent la chance de posséder ce patrimoine qui représente le cœur de la commune. Nous nous sommes fait un plaisir d’accueillir et de guider les 150 visiteurs venus des alentours, de Paris, de la Grande-Bretagne et d’Allemagne. Ce dimanche 17 septembre, l’occasion leur était donnée de s’imprégner des lieux et d’assouvir leur curiosité.

Un peu d’histoire……….

Du 12ème au 14ème siècle, l’existence d’un prieuré cistercien et de vignobles est signalée dans le hameau de Bernesault (ancien quartier de Bouteilles). La date de construction du Prieuré remonte au 16ème siècle. Edifié pour servir de résidence principale à la famille d’Hacquenouville dont l’un des plus illustres membres fut Roger d’Hacquenouville, chambellan du roi de France Charles VI au début du 15ème siècle, le Manoir d’Hacquenouville fut également la propriété de la famille du compositeur Claude Delvincourt dont le grand-père avait acheté la demeure en  1869. L’illustre musicien y habita jusqu’à sa mort en 1954. Le monument, acheté par la commune en 1980 abrite depuis la  mairie. Une tourelle a été ajoutée au nord-est en 2001 pour  un meilleur accueil du public.

Le terrain sur lequel est édifiée cette chapelle a été offert à la commune par Claude Delvincourt, qui était alors président de l’Amicale des Anciens Combattants et Démobilisés de la Commune.

En 1928, les paroissiens ayant à leur tête M. le Maire Aristide Boutillier et le Baron Maurice de Ladoucette, décidèrent avec l´accord du diocèse, d´ériger une chapelle dédiée à « Sainte-Thérèse de l´Enfant Jésus ». Les vitraux ont été réalisés par le verrier Christian Bovin sur les dessins de Christiane Lalitte. Ils ont été bénis le 11 septembre 1994 par Monseigneur Duval, archevêque de Rouen, en même temps que la cloche « Marie » de l´édifice.