Évènements à venir
Loading...
Recherche
Archives
Adresse
Mairie
Rouxmesnil-Bouteilles
Rue du Champ de Courses
76370 Rouxmesnil-Bouteilles

Voir le plan

PostHeaderIcon Cérémonie du 11 février 1944

Il y a les commémorations nationales que nous connaissons tous, 8 mai, 11 novembre, 14 juillet, 5 décembre et il y a les cérémonies plus intimes, empreintes elles aussi d’émotion. Chaque ville ou village a, durant la guerre, subit des faits marquants qui laissent des traces dans les archives. Dans notre village, le crash d’un avion américain reste, aujourd’hui encore très présent dans nos esprits. Samedi 11 février, la délégation, regroupant, l’Union Locale des Parachutistes, les représentants de l’Association Jubilée, les conseillers municipaux, les membres des Anciens Combattants, le maire honoraire Corentin Ansquer et le sous Préfet, ont rendu hommage aux 12 victimes, à la stèle érigée en leur mémoire en 2002.

Un peu d’histoire : « Sous le siège de l’occupation, les fermes, le Prieuré sont réquisitionnés et la villa en bordure de l’Impasse de la Cavée abrite la Kommandantur.
3 000 mines sont dispersées sur l’hippodrome, une batterie anti-aérienne se trouve en haut du chemin du Mont-Blanc, un Blockhaus est édifié à l’emplacement même de l’immeuble des trois Chênes, la Cavée est entièrement minée.
La guerre n’en finit pas et les habitants doivent supporter la présence de l’ennemi.
28 civils sont tués sur le sol de notre commune, ainsi que quatre militaires.
Le 11 février 1944, un B.24 « Libérator » baptisé « Lonesome Polecat » (traduction : Putois Solitaire) s’écrase sur une maison d’habitation à l’emplacement actuel des jardins ouvriers.
Les 10 membres d’équipage périssent dans le crash, ainsi que deux Rouxmesnilais, Mr Raymond Leconte et sa sœur Jeanine. (Extrait du livret « La mémoire en partage »)
D’année en année, cette célébration, s’étoffe, s’enrichit de nombreux échanges avec plusieurs familles de victimes américaines et nos interventions sont saluées par-delà nos frontières.
Diane Boutier, membre de l’Association Jubilée est devenue notre ambassadrice. Les messages qu’elle nous délivre nous confortent dans notre attachement à perpétuer le souvenir. Le consul américain, ainsi que le Muséum de Duxford en Angleterre, nous ont adressé un message, encourageant notre démarche. Message, lu par Jean-Claude Grout et traduit par Diane Boutier. Toute la cérémonie a été filmée, par Patrick Ober de l’association FAT-THELMA-MEDIA et sera diffusée sur les réseaux sociaux du consul américain et du Muséum anglais.

→Courrier du muséum de Duxford en Angleterre       Courrier du consul américain